Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Trichet ouvre la voie à une hausse des taux de la bce en juillet

Marché : Trichet ouvre la voie à une hausse des taux de la bce en juillet

Trichet ouvre la voie à une hausse des taux de la bce en juilletTrichet ouvre la voie à une hausse des taux de la bce en juillet

par Marc Jones

FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne fait preuve d'une "forte vigilance" sur les pressions inflationnistes, a déclaré jeudi son président, signalant qu'une nouvelle hausse de taux directeurs pourrait intervenir dès le mois prochain.

"Dans l'ensemble, les risques sur les perspectives de stabilité des prix sont orientés à la hausse, en conséquence une forte vigilance est justifiée. Sur le fondement de notre appréciation, nous agirons de manière ferme et en temps utile", a dit Jean-Claude Trichet lors de sa conférence de presse à l'issue du conseil des gouverneurs qui a décidé de maintenir les taux directeurs inchangés en juin.

L'expression "forte vigilance" a constamment été utilisée par le président de la BCE pour annoncer qu'une hausse de taux interviendrait le mois suivant. Trichet l'avait employée en mars pour annoncer le relèvement intervenu en avril, le premier depuis juillet 2008, qui avait porté le taux refi de 1,0% à 1,25%.

Trichet a souligné que les données publiées depuis la réunion du conseil des gouverneurs début mai confirment "une poursuite de la pression haussière sur l'inflation principalement due aux prix des matières premières et de l'énergie".

La hausse plus importante que prévu des prix à la production et une hausse des prix de détail à 2,7% en rythme annuel en mai, sensiblement au-dessus de l'objectif de la BCE d'une inflation proche mais inférieure à 2,0% avaient convaincu les investisseurs qu'un nouveau relèvement des taux directeurs était à venir.

LIQUIDITÉS EN ABONDANCE

Tout en ouvrant la voie à une hausse des taux directeurs le mois prochain, la BCE a fait en sorte de ne pas priver l'économie et le système bancaire de la zone euro du soutien apporté par une liquidité abondante.

Les craintes que la crise des dettes souveraines de la zone euro ne fragilise le système bancaire et que les banques des pays bénéficiant de plans de sauvetage ne demeurent exclues de l'accès aux financements de marché ont conduit la BCE à leur offrir un accès illimité à la liquidité banque centrale au moins jusqu'en octobre.

"(La BCE) a décidé aujourd'hui de continuer de conduire ses opérations de refinancement principales selon une procédure à taux fixe en allouant l'intégralité des montants demandés aussi longtemps que nécessaire et au moins (...) jusqu'au 11 octobre", a déclaré Jean-Claude Trichet.

La BCE s'était précédemment engagée à maintenir la procédure d'allocations illimitées au moins jusqu'au 12 juillet et une décision sur ce point était donc attendue.

La plupart des analystes avaient anticipé le maintien d'allocations illimitées pour l'ensemble des opérations de refinancement, certains d'entre eux ayant toutefois évoqué le retour à une procédure classique d'adjudication sur les opérations à 3 mois comme signal d'une poursuite de la normalisation des mesures non conventionnelles de politique monétaire.

Les équipes de la Banque centrale européenne ont ajusté leurs prévisions d'inflation et de croissance pour la zone euro en 2011 et 2012.

L'institution monétaire s'attend à une inflation comprise entre 2,5% et 2,7% cette année et à une baisse en 2012 avec une fourchette de 1,1% et 2,3%. Pour la croissance, la fourchette est de 1,5% à, 2,3% en 2011 et de 0,6% et 2,8% en 2012.

Les 74 économistes interrogés par Reuters s'attendaient à un statu quo sur les taux directeurs en juin. La Banque d'Angleterre a aussi maintenu jeudi ses taux directeurs inchangés, à leur plus bas record de 0,5%.

Marc Joanny pour le service français, édité par Benoît van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...