Bourse > Actualités > Points de marché > Tokyo : La bourse de tokyo s'inquiète de fukushima et perd 1,69%

Tokyo : La bourse de tokyo s'inquiète de fukushima et perd 1,69%

Tokyo : la bourse de tokyo s'inquiète de fukushima et perd 1,69%Tokyo : la bourse de tokyo s'inquiète de fukushima et perd 1,69%

TOKYO (Reuters) - Les valeurs japonaises ont de nouveau plongé mardi, après la décision des autorités de relever le niveau de gravité de l'accident nucléaire à la centrale de Fukushima, dans un contexte de nouvelles fortes répliques sismiques subies par le pays.

L'indice Nikkei a perdu 1,69%, ou 164,44 points, à 9.555,26 et le Topix, plus large, a cédé 13,83 points (1,62%) à 838,51.

La gravité de l'accident de Fukushima est désormais de niveau 7, soit le même que celui de Tchernobyl en 1986.

Les investisseurs se sont largement défaits de leurs actions dans les secteurs de l'automobile et de l'électronique. De plus, le recul des cours du brut a entraîné des prises de bénéfices sur les valeurs pétrolières.

Le Nikkei est repassé sous son seuil de soutien technique de 9.612,51. Les analystes voient désormais le prochain seuil à 9.500.

"Le marché pensait jusqu'à présent que le séisme (du 11 mars) aurait surtout un impact sur le trimestre avril-juin, mais il semble désormais que les effets vont se poursuivre sur celui d'après et qu'ils pèseront encore longtemps sur le marché", a commenté Hideo Arimura, gestionnaire de fonds chez Mizuho Asset Management.

Le ministre japonais de l'Economie a prévenu mardi que les dégâts causés à l'économie par la catastrophe naturelle seraient probablement plus graves que prévu, en raison des coupures de courant qui affectent la production industrielle et les approvisionnements.

Le volume d'échanges est cependant resté faible, dans l'attente de la montée en puissance de la publication des résultats trimestriels des entreprises américaines. Seul Alcoa a pour l'instant publié, lundi en après-Bourse.

Le premier constructeur automobile mondial, Toyota, a prévenu lundi soir que son approvisionnement incertain en pièces détachées allait compromettre sa production jusqu'en juillet.

Le titre Toyota a reculé un peu moins que les autres constructeurs et grands groupes exportateurs, perdant 0,61% à 3.240 yens.

Le géant de l'électronique Sony a chuté de 2,87% à 2.502 yens.

Les groupes pétroliers et gaziers tels qu'Inpex et Japan Petroleum Exploraiton (Japex) ont souffert de prises de bénéfices.

Inpex a cédé 5,2 % à 620.000 yens, et Japex 3,49% % à 4.010 yens.

Toutefois, les analystes estiment que si le recul des cours des matières premières va pénaliser le secteur de l'énergie, il a également atténué les inquiétudes portant sur l'ensemble du marché.

Ayai Tomisawa, Antoni Slodkowski et Chikafumi Hodo, Gregory Schwartz pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...