Bourse > Actualités > Points de marché > Tokyo : La Bourse de Tokyo finit en nette hausse après la BoJ

Tokyo : La Bourse de Tokyo finit en nette hausse après la BoJ

Tokyo : La Bourse de Tokyo finit en nette hausse après la BoJTokyo : La Bourse de Tokyo finit en nette hausse après la BoJ

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a terminé en nette hausse vendredi, soutenue par le secteur de l'énergie et les déclarations plus optimistes sur la croissance mondiale de la Banque du Japon, qui a maintenu en l'état sa politique monétaire ultra-accommodante.L'indice Nikkei a grimpé de 0,83%, soit 124,31 points, à 15.097,84 et le Topix, plus large, a gagné 0,50% (6,22 points) à 1.243,97.

La BoJ a par ailleurs suggéré que le pays était en mesure d'atteindre son objectif d'inflation à 2% d'ici avril 2015 sans mesures de soutien supplémentaires.

L'institut d'émission se montre de plus en plus convaincu que la troisième économie mondiale va poursuivre sur la voie d'une reprise modeste, les entreprises continuant d'augmenter leurs investissements et la confiance des consommateurs se maintenant malgré une récente hausse de la TVA.

L'atonie des exportations - traditionnel point fort du Japon - continue de peser sur la croissance, même si la Banque du Japon voit les vents contraires faiblir, avec un rebond des exportations chinoises et un redémarrage de l'économie américaine après la pause imposée par un hiver particulièrement rigoureux.

L'énergie a également tiré le marché à la hausse, l'indice sectoriel tirant son épingle du jeu avec un gain de 2,12%.

Le Nikkei avait pourtant passé une grande partie de la séance dans le rouge, dans le sillage de Wall Street, sur fond d'inquiétudes face à la montée des violences en Irak. L'indice phare de la Bourse de Tokyo a touché un plus bas de deux semaines et demie en matinée dans un contexte d'envolée des prix du pétrole.

Le président Barack Obama a dit jeudi ne rien exclure, y compris des frappes aériennes, pour aider le gouvernement irakien face à l'offensive des djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), qui progressent vers Bagdad après avoir pris mardi la deuxième ville du pays, Mossoul.

(Mathilde Gardin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...