Bourse > Actualités > Points de marché > Tokyo : La Bourse de Tokyo finit en baisse, pénalisée par le yen

Tokyo : La Bourse de Tokyo finit en baisse, pénalisée par le yen

tradingsat

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en baisse mardi, à des plus bas de près de deux semaines, dans le sillage de Wall Street, pénalisée par la chute des cours du pétrole et avec le raffermissement du yen avant la tenue des réunions de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine et de la Banque du Japon. L'indice Nikkei a perdu 237,25 points (-1,43%) à 16.383,04 et le Topix, plus large, a cédé 18,42 points (-1,39%) à 1.306,94 points.

La devise japonaise a nettement rebondi contre le dollar et l'euro qui ont reculé l'un comme l'autre de plus de 1% à respectivement 104,67 et 114,83 yens.

Les opérateurs expliquent ce raffermissement par les doutes sur l'ampleur des nouvelles mesures de stimulation monétaire que la Banque du Japon pourrait annoncer à l'issue de sa réunion de politique monétaire de jeudi et vendredi.

"Nous pensons qu'ils (les responsables monétaires japonais) feront un peu de saupoudrage sans sortir le bazooka que certains espèrent", a dit Frederic Neumann, co-responsable de la recherche économique de HSBC dans une note.

Le gouvernement japonais pourrait en revanche injecter 6.000 milliards de yen (52,17 milliards d'euros) sur les prochaines années dans le cadre du plan de soutien budgétaire à l'activité qu'il doit prochainement annoncer, soit deux fois plus que les montants précédemment prévu, selon le Nikkei.

Le ministre japonais des Finances Taro Aso a déclaré qu'il espérait que la Banque du Japon continuerait à faire tout son possible pour atteindre son objectif d'une inflation à 2% en rythme annuel.

Les investisseurs n'attendent en revanche aucune décision majeure de la Réserve fédérale américaine au terme de la réunion de son comité de politique monétaire de deux jours, mercredi.

Les valeurs exportatrices ont subi des dégagements à l'instar de Toyota Motor, en baisse de 2,51%, et de Honda Motor qui a abandonné 1,89%.

Les valeurs pétrolières ont subi le contrecoup de la baisse des cours du pétrole. Ipex Corp termine ainsi en baisse de 3,27% et Japan Petroleum Exploration de 3,84%.

Les valeurs financières ont aussi cédé du terrain, Nomura Holdings abandonnant 3,29% en clôture, Mitsubishi UFJ Financial 2,65% et Mizuho Financial 1,68%.

En revanche, SoftBank a pris près de 3% après que sa filiale américaine Sprint a fait état lundi d'un chiffre d'affaires trimestriel supérieur aux attentes et dit s'attendre à dégager un cash-flow positif sur son prochain exercice fiscal après avoir renoué avec l'équilibre cette année.

(Marc Joanny pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...