Bourse > Actualités > Points de marché > Tokyo : La Bourse de Tokyo chute de 4,18% à la clôture

Tokyo : La Bourse de Tokyo chute de 4,18% à la clôture

Tokyo : La Bourse de Tokyo chute de 4,18% à la clôtureTokyo : La Bourse de Tokyo chute de 4,18% à la clôture

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en chute de 4,18% mardi, à son plus bas niveau en près de quatre mois, sous l'effet conjugué d'une statistique américaine décevante sur la croissance du secteur manufacturier et d'inquiétudes prolongées sur les économies de pays émergents et de la hausse du yen.

L'indice Nikkei a perdu 610,66 points à 14.008,47 et le Topix, plus large, a abandonné 57,05 points (-4,77%) à 1.139,27 points.

Le Nikkei, qui avait flambé en 2013 avec un gain de 57%, touche son plus bas niveau depuis le 9 octobre. Depuis le début de l'année, la correction est sévère: -13,4%. L'indice phare de Tokyo a enfoncé sa moyenne mobile à 200 jours, autour des 14.425 points, pour la première fois depuis novembre 2012.

"De nombreux acteurs du marché tentent de déterminer si les reculs récents ne sont qu'une correction à court terme ou un renversement du marché", note Kenichi Hirano, de Tachibana Securities.

Comme lundi soir à Wall Street, le coup de frein observé dans l'industrie manufacturière aux Etats-Unis, dont la croissance a fortement ralenti en janvier, pèse très lourdement sur la tendance.

Cette statistique décevante est venue s'ajouter aux inquiétudes relatives aux conséquences sur les marchés émergents du "tapering" de la Fed, ce processus de réduction graduelle des politiques non conventionnelles menées par la Réserve fédérale américaine pour sortir de la crise financière.

"La combinaison entre la réduction des programmes de rachats d'actifs de la Fed, les inquiétudes relatives aux marchés émergents et une croissance ralentie en Chine forme une toile de fond qui présage quelques semaines instables, peut-être même plus longtemps", écrit dans une note Mitul Kotecha, économiste chez Crédit Agricole.

Les valeurs exportatrices ont été affectées par la hausse du yen, qui a atteint un plus haut de deux ans et demi face au dollar. La devise nippone est recherchée pour ses qualités de valeur refuge. Le yen se traite juste en-dessous des 101 pour un dollar ce matin.

Tomo Uetake, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...