Bourse > Actualités > Points de marché > Tokyo : La Bourse de Tokyo chute de 3,40% à cause des séismes et du yen

Tokyo : La Bourse de Tokyo chute de 3,40% à cause des séismes et du yen

Tokyo : La Bourse de Tokyo chute de 3,40% après les séismesTokyo : La Bourse de Tokyo chute de 3,40% après les séismes

TOKYO (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 3,40% lundi, plombée en premier lieu par les valeurs industrielles et du secteur de l'assurance, après un deuxième séisme en à peine plus de deux jours survenu au début du week-end dans le sud du Japon.

L'indice Nikkei, également impacté par la fermeté du yen et la baisse des cours du pétrole après l'échec de la réunion de pays producteurs à Doha, a perdu 572,08 points à 16.275,95 et le Topix, plus large, a cédé 41,25 points (3,03%) à 1.320,15.

Le yen, qui s'apprécie traditionnellement en période de regain d'aversion pour le risque, s'est rapproché d'un plus haut de 18 mois contre la devise américaine à 107,93 yens pour un dollar, pénalisant les valeurs exportatrices.

Bridgestone a ainsi cédé 2,41% tandis que Panasonic abandonnait 4,44%.

"Il n'est pas surprenant que le récent affaiblissement du yen se soit inversé avec la détérioration du sentiment macro lié à des événements comme la catastrophe naturelle, l'échec de la réunion de Doha (...) et des risques géopolitiques plus mineurs comme la procédure de destitution (de la présidente Dilma Rousseff) au Brésil", a dit Stefan Worrall, responsable des ventes sur les actions japonaises de Credit Suisse.

Les investisseurs cherchent surtout à évaluer l'impact des séismes sur l'activité des grands groupes industriels.

"On attend d'y voir plus clair car il n'est pas encore possible de quantifier les dommages dans leur intégralité", a dit Martin King de Tyton Capital Advisors.

L'action Toyota a perdu par exemple 4,76%. Le constructeur automobile a annoncé qu'il suspendrait l'essentiel de sa production dans ses usines au Japon cette semaine, les tremblements de terre ayant perturbé sa chaîne d'approvisionnement.

Sony a plongé de 6,78% après avoir dit qu'une usine de capteurs d'image affectée par le séisme était à l'arrêt.

Les assureurs ont aussi souffert, comme Tokio Marine Holdings (-5,90%), MS&AD Insurance Group Holdings (-7,26%) ou Sompo Japan (-5,47%).

L'indice des valeurs de l'assurance a chuté de 5,82%.

(Joshua Hunt, Bertrand Boucey et Marc Joanny pour le service français, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...