Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Timide rebond à la bourse de paris, vivendi se démarque

Marché : Timide rebond à la bourse de paris, vivendi se démarque

Timide rebond à la bourse de paris, vivendi se démarqueTimide rebond à la bourse de paris, vivendi se démarque

(Tradingsat.com) - Après deux séances de baisses d'affilée, la Bourse de Paris a rebondi timidement mercredi au terme d'une journée rythmée par des annonces politiques avec la constitution d'une nouvelle équipe gouvernementale en Italie. Cette journée a par ailleurs été marquée par de nouvelles publications d'entreprises, mais aussi par des tensions persistantes sur les taux d'intérêt européens.

Les marchés avaient ouvert en repli, toujours affectés par les craintes d'une propagation de la crise de la dette en zone euro. L'indice CAC 40 a finalement clôturé ce soir sur un gain de 0,52% à 3 064 points.

Un analyste cité par l'AFP a estimé que l'intervention de Marvyn King, gouverneur de la Banque d'Angleterre, et ses perspectives très sombres pour la croissance de l'économie mondiale et sur la crise de la dette en zone euro a "fait peur au marché".

Vivendi (+5,6%) a signé la meilleure performance de l'indice phare suite à des résultats solides. Le géant des médias et des télécoms a dégagé sur les neuf premiers mois de 2011 un résultat opérationnel ajusté (EBITA) de 4 866 millions d'euros, en progression de 4,2% par rapport à la même période de l'année dernière (+5,3% à taux de change constant), grâce aux performances d'Activision Blizzard dans les jeux vidéo et à la forte croissance de GVT au Brésil.

Bouygues (-0,4%) n'a cependant pas réussi à convaincre au lendemain de résultats pourtant conformes aux attentes, et accompagnés d'une révision en hausse des objectifs de ventes pour 2011. Le marché s'attend à une fin d'année plus difficile notamment pour la branche Telecoms en anticipation de l'arrivée d'Iliad dans la téléphonie mobile. Au 30 septembre, le groupe diversifié affiche un bénéfice net de 794 millions d'euros, en repli de 14% en comparaison annuelle, sur un chiffre d'affaires de 23,7 milliards d'euros, en progression de 3%.

EDF (-4,4%) a été pénalisé par l'accord sur le nucléaire passé entre le PS et les Verts dans la perspective des élections de 2012. "Contre la promesse de 60 circonscriptions réservées aux écologistes pour les législatives de juin 2012, cet accord prévoit la fermeture de 24 réacteurs nucléaires (sur 58 exploités) d'ici à 2025", a écrit le Figaro. Selon un broker parisien, cette décision reviendrait de fait à fermer ces réacteurs après 40 ans de durée de vie...

Hors CAC, Soitec a gagné 0,2% après la publication de ses résultats du premier semestre 2011-2012. Sans surprise, compte tenu de l'avertissement il y a un mois, le spécialiste des matériaux semi-conducteurs d'extrêmes performances a dévoilé un résultat opérationnel en perte. Les dirigeants ont en outre affiché leur prudence à court terme sur les perspectives.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...