Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Thai beverage entrave encore les visées de heineken sur apb

Marché : Thai beverage entrave encore les visées de heineken sur apb

Thai beverage entrave encore les visées de heineken sur apbThai beverage entrave encore les visées de heineken sur apb

par Charmian Kok et Khettiya Jittapong

SINGAPOUR (Reuters) - La contre-offre inattendue sur une part d'Asian Pacific Breweries (APB) lancée mardi par une société liée à Charoen Sirivadhanabhakdi, le propriétaire de Thai Beverage, provoque des interrogations sur les intentions de la deuxième fortune de Thaïlande qui met son concurrent Heineken dans l'embarras.

Kindest Place Groups, appartenant au gendre de Charoen Sirivadhanabhakdi, a fait une offre hostile à 55 dollars de Singapour par action pour acquérir la part directe de 7,3% que le conglomérat singapourien Fraser and Neaves (F&N). possède dans APB.

Heineken, troisième brasseur mondial qui possède déjà 42% d'APB, avait trouvé un accord vendredi pour prendre le contrôle du brasseur de la Tiger Beer, en achetant les parts directe et indirecte de F&N, soit quelque 40% du capital d'APB, à 50 dollars de Singapour par action.

Selon une source interne à ThaiBev, le groupe ne chercherait pas à chasser Heineken d'APB, mais à en partager le contrôle.

"Nous proposons de n'acquérir qu'une partie d'APB parce que nous pensons que Heineken doit rester", a déclaré la source, qui a souhaité garder l'anonymat. "Nous devrions être capables de collaborer. Nous ne voulons pas que Heineken parte."

Heineken a, de son côté, déclaré mercredi dans un communiqué que les discussions avec F&N continuaient, et que l'offre de ThaiBev n'était pas comparable à la sienne.

HEINEKEN TOUJOURS FAVORI

Un porte-parole de Heineken avait déjà affirmé mardi à ANP-Reuters que l'offre du groupe néerlandais serait "plus riche" que l'offre partielle de son rival thaïlandais et qu'elle créerait plus de valeur pour les actionnaires.

"Si les choses se corsent, Heineken devra relever son offre sur APB", selon Roger Tan, directeur général de SIAS Research. "(Les Thaïlandais) ont agi très intelligemment. Ils ont seulement dit qu'ils voulaient acquérir la part (directe) de F&N, ce qui leur permet de mettre des bâtons dans les roues de l'ensemble de l'accord."

En cas de surenchère, Heineken, dont la capitalisation boursière est de 25,6 milliards d'euros, partirait en position de force, face à ThaiBev qui ne dispose que d'une valeur marchande de 5,4 milliards d'euros, même si les analystes peinent à évaluer l'ensemble des sommes que pourraient lever l'ensemble des sociétés liées à Charoen Sirivadhanabhakdi.

Si Heineken remportait la mise et prenait le contrôle d'APB, le brasseur néerlandais acquerrait, entre autres, les bières Tiger, Bintang, Anchor, ainsi qu'une vingtaine de brasseries dans 14 pays d'Asie du Sud-Est, ce qui lui permettrait de faire passer la proportion de l'Asie dans le total de ses bénéfices de 6% à 15%.

Si la contre-offre de Kindest Place était cependant retenue, Charoen Sirivadhanabhakdi contrôlerait plus de 15% d'APB, des groupes liés au milliardaire ayant déjà convenu d'acheter 7,9% du brasseur à Oversea-Chinese Banking Corp et sa filiale d'assurance Great Eastern Holdings.

Charoen Sirivadhanabhakdi peut aussi essayer de bloquer la vente d'APB à Heineken en votant contre l'accord convenu avec le néerlandais via ThaiBev, plus gros actionnaire de F&N, avec quelque 24% des parts.

L'action APB était en hausse de 3,12% à 51,960 dollars de Singapour, mercredi vers 08h15 GMT. A la même heure, l'action F&N, qui a gagné 37,3% depuis le début de l'année était en hausse de 2,54% à 8,49 dollars de Singapour.

Julien Dury pour le service français, édité par Cyril Altmeyer

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...