Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Sursaut de 0,7% du cac40 après les statistiques us

Marché : Sursaut de 0,7% du cac40 après les statistiques us

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le CAC40 (+0,72%) a bénéficié d'un coup de pouce de dernière minute (+0,25% en plus, à 3.439Pts) alors que Wall Street accélérait à la hausse, applaudissant la désintégration de toutes les couvertures sociales en Espagne (40MdsE d'économies en 2013) annoncées par le gouvernement Rajoy vers 17H25.

Un sursaut de 0,7% au lendemain d'une chute de -2,8% n'a en soi rien de très surprenant, sauf que les chiffres américains d'activité économique publiés à 14H30 sont carrément très mauvais et ne peuvent même pas donner lieu à des interprétations telles que 'c'était moins pire qu'attendu'... ou 'la FED va forcément opter pour un 'QE-3'.

Wall Street, littéralement dopé depuis 17H30 par l'austérité espagnole, bondit maintenant de +0,8% en moyenne à la mi-séance.

Mais même avant d'applaudir l'éradication de 20 ans de progrès social en Espagne, les indices US reprenaient déjà +0,3%, saluant des chiffres d'activité économiques bien pires que prévues.

Les commandes de biens durables ont en effet plongé de -13,2% aux Etats-Unis en août, soit 3 fois plus lourdement que ce que le marché attendait (plus forte baisse depuis janvier 2009). Hors transports, le recul est plus modeste (-1,6%) mais là encore, une stabilité était attendue.

Autre déception, la croissance de l'économie américaine a été révisée en forte baisse, de +1,7% vers +1,3% en rythme annualisé au deuxième trimestre. La croissance a donc ralenti d'autant plus fortement par rapport à une progression de 2% sur les trois premiers mois de l'année... et les économistes s'attendaient à une confirmation de l'estimation précédente.

Seule satisfaction, le chômage recule de -25.000 à 259.000 en données hebdomadaires mais cela ne fait que traduire une normalisation du marché du travail après les perturbations météorologiques (ouragans) du début du mois de septembre).

De telles performances des places boursières -surtout à Wall Street- peuvent apparaître 'contre-intuitives' (pour ne pas dire surnaturelles) et tout se déroule comme si le scénario de la séance était voué à être haussier, peu importent les chiffres.

Mais il ne faut pas perdre de vue que cette séance de jeudi est l'avant dernière du 3ème trimestre et que les 'habillages de bilan' l'emportent probablement sur toute autre considération conjoncturelle.

Les marchés auraient par ailleurs de quoi être effrayés par la perspective de voir l'Espagne contrainte de rechercher 150MdsE d'économies supplémentaires d'ici fin 2014, soit un effort annuel représentant 5% de son PIB (ce qui apparaît colossal, surtout sur fond de récession)... et son déficit 2012 pourrait avoisiner -10% au lieu de 8,9% cet été et loin des -6% espérés.

Le CAC40 est soutenu aujourd'hui par Lafarge (+2,8% avec la cession d'activités aux Etats Uni), Crédit Agricole (+3,85%), Schneider (+2,05%) Sanofi (+1,5%), Legrand (+2%) et Bouygues (+1,6%).

Le luxe reste sous pression avec -1,5% sur PPR et LVMH.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...