Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Spyker annule l'accord avec le chinois hawtai pour relancer saab

Marché : Spyker annule l'accord avec le chinois hawtai pour relancer saab

Spyker annule l'accord avec le chinois hawtai pour relancer saabSpyker annule l'accord avec le chinois hawtai pour relancer saab

AMSTERDAM/PEKIN (Reuters) - Le constructeur néerlandais de voitures de luxe Spyker a annoncé jeudi l'annulation de l'accord signé au début du mois avec le chinois Hawtai pour relancer l'activité de sa filiale Saab.

A la suite de cette annonce, le titre Spyker plongeait vers de 10,71% à 3,75 euros vers 10h00 GMT.

Le 2 mai, Spyker avait annoncé un partenariat stratégique entre sa filiale Saab et Hawtai, qui devait voir ce dernier investir 120 millions d'euros en échange d'une participation maximale de 29,9% dans le constructeur néerlandais.

Il était également prévu que Hawtai fournisse 30 millions d'euros sous forme d'un prêt convertible.

Spyker a déclaré qu'il continuait à discuter avec Hawtai et avec d'autres, tandis qu'un porte-parole de l'entrepreneur russe Vladimir Antonov a indiqué que ce dernier était toujours intéressé par un investissement dans Saab.

Fin avril, l'Office suédois de la dette et General Motors, ancien propriétaire de Saab, ont approuvé le projet de Vladimir Antonov qui souhaite investir 30 millions d'euros dans le capital de Spyker pour en prendre 29,9%.

Une source a dit à Reuters que Great Wall Motor, premier fabricant chinois de SUV, continuait à discuter avec Spyker d'un possible rapprochement.

Cela fait plusieurs semaines que la production de Saab est suspendue en raison de l'incapacité de Spyker de payer ses fournisseurs.

"Depuis qu'il est apparu que Hawtai n'était pas en mesure d'obtenir toutes les autorisations nécessaires, les deux parties ont été contraintes d'annuler l'accord avec effet immédiat. Spyker et Saab continuent de travailler sur la mise en place de financement à court et moyen terme (...)", a fait savoir Spyker dans son communiqué.

Le directeur général de Spyker, Victor Muller, s'est refusé à de plus amples commentaires sur l'annulation de l'accord avec Hawtai et sur l'état des discussions avec d'autres parties.

Roberta B. Cowan et Gilbert Kreijger, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...