Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : S&p abaisse ses prévisions de croissance pour la zone euro

Marché : S&p abaisse ses prévisions de croissance pour la zone euro

S&p abaisse ses prévisions de croissance pour la zone euroS&p abaisse ses prévisions de croissance pour la zone euro

PARIS (Reuters) - Standard & Poor's a abaissé mardi ses prévisions de croissance économique pour la zone euro, à 1,7% pour cette année et 1,5% pour 2012, et estime qu'une rechute en récession peut être évitée même si les risques s'accroissent.

L'agence de notation s'attend à que la Banque centrale européenne (BCE) ne relève pas ses taux d'intérêt avant la fin du premier trimestre 2012 et à ce que la Banque d'Angleterre maintienne son taux directeur à 0,5% jusqu'au deuxième semestre 2012, pour le relever à 1% d'ici la fin de l'an prochain.

S&P prévoyait jusqu'à présent pour la zone euro une croissance de 1,9% en 2011 et 1,8% en 2012.

"Nous continuons à penser qu'un véritable 'double creux' ('double dip') sera évité grâce au maintien de sources de croissance, même si nous reconnaissons que les risques baissiers sont significatifs", écrit Jean-Michel Six, économiste Europe de S&P. "En particulier, nous suivrons de près l'évolution de la demande des consommateurs sur les prochains trimestres."

De son côté, le Fonds monétaire international devrait abaisser le mois prochain ses prévisions de croissance, a rapporté lundi l'agence de presse italienne Ansa. Pour la zone euro, le FMI n'attend plus que 1,9% de hausse du PIB en 2011 et 1,4% en 2012.

La prévision de S&P pour l'Allemagne est abaissée à 2% en 2012 au lieu de 2,5%, et celles pour la France à 1,7% en 2011 et 2012 au lieu de 2,0% et 1,9% respectivement.

Le gouvernement français a abaissé la semaine dernière ses prévisions à 1,75% en 2011 comme en 2012 et annoncé 12 milliards d'euros de mesures de recettes et d'économies pour réduire son déficit public dans la proportion prévue.

Selon S&P, l'économie britannique devrait croître de 1,3% en 2011 et 1,8% en 2012 (au lieu de 1,5% et 2,0%) et l'économie espagnole de 1,0% en 2012 au lieu de 1,5%.

Jean-Baptiste Vey, édité par Marc Angrand

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...