Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Séance hésitante à la bourse de paris, les banques attaquées

Marché : Séance hésitante à la bourse de paris, les banques attaquées

Séance hésitante à la bourse de paris, les banques attaquéesSéance hésitante à la bourse de paris, les banques attaquées

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a clôturé dans le rouge ce mardi, prudente quant à la capacité de la zone euro à sortir de la crise de la dette, pénalisant de nouveau le secteur financier. L'indice CAC 40 a terminé en baisse de 0,35% à 3 078 points.

Les investisseurs attendaient la statistique des ventes au détail aux Etats-Unis, mais ces dernières ont finalement augmenté moins que prévu. Les regards sont maintenant tournés vers la Fed qui rendra ce soir sa décision sur les taux.

A noter que des informations selon lesquelles la chancelière allemande Angela Merkel refuserait d'augmenter le montant du mécanisme permanent de soutien européen (EMS) ont pesé sur en toute fin de séance, ont indiqué plusieurs sources de marchés.

Société Générale (-4,7%), AXA (-3,3%) et BNP Paribas (-2,5%) figuraient parmi les plus fortes baisses de l'indice CAC 40, tandis que Crédit Agricole se montrait plus résistant (-0,9%).

Après que Moody's eut indiqué lundi matin qu'elle réexaminerait les notes des pays de l'Union européenne au premier trimestre 2012, sa consoeur Fitch a clairement expliqué dans la soirée que la crise financière en Europe ne n'arrêterait pas sans une intervention massive de la BCE ou la mise en place d'un mécanisme de « prêteur » en dernier ressort.

Or, « les dernières interventions des membres de la BCE ne vont pas dans ce sens. Les agences vont donc dégrader la note des pays de la zone », commentaient aujourd'hui les analystes d'Aurel BGC.

C'est dans ce contexte que Nomura a abaissé sa recommandation sur l'ensemble du secteur bancaire européen de « Bullish » à « Neutre ».

Dans le palmarès des hausses, Vallourec, Technip et EADS se distinguaient avec des gains de 2,5% environ.

Carrefour a fini en repli de 1,6% alors que le distributeur a annoncé l'exercice de l'option de vente de 50% dans Altis ainsi qu'un projet d'OPA sur Guyenne et Gascogne. Pour le Credit Suisse, l'opération G&G peut être considérée comme légèrement négative pour Carrefour étant donné le calendrier et le prix payé.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...