Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Saab obtient un répit en appel en attendant la chine

Marché : Saab obtient un répit en appel en attendant la chine

Saab obtient un répit en appel en attendant la chineSaab obtient un répit en appel en attendant la chine

STOCKHOLM (Reuters) - Le constructeur automobile Saab a obtenu mercredi en appel d'être protégé contre ses créanciers en attendant son renflouement grâce à un investissement chinois.

La cour d'appel a annulé un jugement de première instance qui avait rejeté la demande de protection de Saab.

Saab espère que cette protection lui permettra de survivre jusqu'à l'approbation par les autorités chinoise d'un investissement de 245 millions d'euros des constructeurs automobiles Zhejiang Youngman Lotus Automobile et Pangda..

Saab, filiale de Swedish Automobile, n'a pas payé les salaires d'août et doit 150 millions d'euros à ses fournisseurs.

Trois syndicats de salariés ont demandé la mise en faillite de la société pour activer un mécanisme public de paiement des salaires. Mais la mise sous protection contre les créanciers active aussi ce mécanisme.

D'ailleurs, le syndicat IF Metall déclare dans un communiqué que sa demande de mise en faillite n'est plus nécessaire.

La production chez Saab est pratiquement à l'arrêt depuis avril. A cette époque, les fournisseurs, n'étant plus payés, ont cesser de livrer.

Johan Ahlander, Danielle Rouquié pour le service français, édité par Catherine Monin

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...