Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Quasi-stabilité de l'euro face au dollar

Marché : Quasi-stabilité de l'euro face au dollar

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sur le marché des devises ce midi, l'euro affichait un gain symbolique de 0,07% contre le dollar à 1,3240, non sans avoir touché 1,3285 dollar ce matin. Il gagne cependant plus de 1,5% sur ces cinq dernières séances. La monnaie unique européenne est cependant toujours bien orientée face au yen (+ 0,63% à 111,40 yens l'euro), face auquel elle a d'ailleurs atteint un point haut depuis l'automne dernier.

Depuis le début de l'année, l'euro s'est repris de plus de 11% face au yen, contre 2% seulement contre le billet vert.

L'euro grappille également 0,11% contre le sterling à 0,8345, tout en restant stable contre le franc suisse à 1,2059.

La devise européenne est toujours portée par un sentiment plus positif quant à la crise souveraine européenne : à court terme, les deux “LTRO” (opérations de refinancement à long terme) de la BCE ont éloigné la crainte d'une nouvelle crise bancaire. La plupart des taux longs européens sont d'ailleurs détendus, même si le calme reste précaire au Portugal.

Enfin, ce matin, le parlement grec s'est prononcé favorablement sur le plan de sauvetage de 130 milliards d'euros, l'une des conséquences du “PSI”, l'échange obligataire récemment mené en Grèce.

La devise européenne a pu être soutenue par une série de statistiques dénotant dénotant d'une conjoncture faiblissante en Chine, ce qui par ricochet est plutôt favorable aux devises de régions à faible croissance. Les devises “matières premières” (dollars canadiens et australiens par exemple) ont logiquement été les plus pénalisées.

'Nous pensons que les inquiétudes sur la croissance chinoise (même si scénario d'un 'soft landing' est le plus probable) et la flambée des prix du pétrole (malgré le volontarisme saoudien) méritent toujours des allégements ciblés', juge pourtant Barclays Bourse.

Les cambistes semblent voir d'un bon oeil les propos tenus la veille par Timothy Geithner, le secrétaire au Trésor américain, affirmant que les États-Unis veulent éviter que l'Europe soit 'affaiblie par une crise prolongée'.

Attendues en milieu d'après-midi, les ventes de maison anciennes aux États-Unis devraient s'établir en hausse, de 4,57 à 4,60 millions d'unités, en février, une tendance d'ores et déjà visible dans l'évolution des demandes de prêts hypothécaires.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...