Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Quand les investisseurs chinois font flamber le Bitcoin

Marché : Quand les investisseurs chinois font flamber le Bitcoin

Les deux grandes plates-formes chinoises de Bitcoin concentrent 92% des échanges mondiauxLes deux grandes plates-formes chinoises de Bitcoin concentrent 92% des échanges mondiaux

(Tradingsat.com) - Plusieurs mois d’atonie, une grimpée graduelle ces dernières semaines, et une brusque flambée ces derniers jours. Le Bitcoin redevient un des actifs à suivre du moment sur les marchés, grâce à des achats massifs en provenance de Chine.

Le Bitcoin renoue avec la volatilité et les séances de montagnes russes qui ont fait naître sa réputation et son attrait ! Depuis quelques jours on assiste à des achats massifs en provenance de Chine, qui poussent les cours aux alentours des 550 dollars, un plus haut de 4 ans. Lundi, ce sont 1,6 milliards de Bitcoin qui ont été acheté par des clients chinois. Soit 18 fois plus que ceux qui l’achètent en dollars à travers le monde.

A tel point que le centre nerveux du marché du Bitcoin ces deniers jours s’est très nettement déplacé en Chine. Les deux principales plates-formes d’échange de la monnaie virtuelle dans le pays, OKCoin et Huobi, représentent à elles seules désormais plus de 90% des échanges mondiaux !

Le Yuan au plus bas

Un prodigieux retour en grâce après plusieurs mois de relatif désintérêt de la part des investisseurs. Mais ce sont encore une fois des considérations de politique monétaire qui auront déclenché ce mouvement de remontée spectaculaire.

Le Yuan chinois a dernièrement atteint un plus bas de 5 ans, face à l’inexorable remontée du dollar, et la volonté de la FED de remonter les taux directeurs américains. Résultat, face à la baisse de leur monnaie, les investisseurs du pays tentent de liquider leurs actifs au moyen d’une devise forte, et qui a tendance à prendre de la valeur.

Eviter une fuite de capitaux

Naturellement, les chinois auraient tout intérêt à acheter des dollars. Mais voilà : les transferts et changes en devise américaine sont contrôlés de près par des autorités soucieuses d’éviter les fuites massives de capitaux. Un problème récurrent pour l’économie chinoise. L’année dernière, l’exode de capitaux aura coûté 1.000 milliards de dollars à l’économie chinoise.

Même chose pour les autres monnaies couramment utilisées par les Chinois, comme le dollar de Hong Kong. Souci d’autant plus complexe pour les autorités de contrôle que les échanges sont facilités via les systèmes d’échanges communs entre la Chine continentale et sa province. La réglementation y a été drastiquement renforcée ces derniers mois.

Flou réglementaire

Dernière solution pour les chinois : acheter des Bitcoins ! Ce dernier, très peu réglementé à travers le monde, mais encore moins en Chine, devient une vraie monnaie de rendement, au vu de sa forte hausse ces derniers mois.

Entre septembre et décembre de l’année dernière, le Bitcoin a déjà doublé de valeur. Le mouvement s’accentue donc avec ce souci pour la clientèle de détenir une devise qui monte, la plus liquide possible, et la plus facile à échanger. Et face à des autorités encore balbutiantes en matière de procédures de contrôle, tout le monde se rue dans la brèche.

Le "Bitcoin Mining" vers un ralentissement

Mais un ingrédient supplémentaire vient pimenter le tableau. Comme tous les mois, après examen de l’offre totale de Bitcoin sur les marchés, les éditeurs de cette monnaie virtuelle vont procéder a des ajustements de leur production pour que le marché conserve son équilibre. Et il est prévu de réduire le "Mining", la procédure qui permet de "battre" le Bitcoin ces prochains mois.

La frénésie chinoise, et la raréfaction de la ressource et des inquiétudes autour d’une possible pénurie, pourraient constituer, dans un marché déjà traditionnellement très volatil, une nouvelle occasion de pousser les cours du Bitcoin vers leurs records historiques, à savoir les 1.151 dollars, atteints en novembre 2013.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...