Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Quand le Peso Mexicain devient le baromètre de la présidentielle américaine

Marché : Quand le Peso Mexicain devient le baromètre de la présidentielle américaine

La devise mexicaine sert à anticiper les sondages de la présidentielle américaine.La devise mexicaine sert à anticiper les sondages de la présidentielle américaine.

(Tradingsat.com) - Phénomène singulier depuis quelques semaines : le cours du Peso, la monnaie mexicaine, réagit de manière très sensible aux remous de la campagne présidentielle américaine. A tel point qu’il en devient même un indicateur avancé.

La mécanique se répète depuis quelques semaines, et elle est à la fois précise, répétée et identifiée. Elle a même été découverte en même temps par un analyste d’une grande banque mexicaine, et par un gérant de fonds londonien d’Aberdeen Asset Management.

Quand l’actualité de la campagne présidentielle américaine est favorable à Donald Trump et qu’il y marque des points, le Peso mexicain faiblit sensiblement face au dollar.

Un phénomène récurrent

A l’inverse, quand Hillary Clinton bénéficie d’une actualité positive, au contraire le Peso à tendance à prendre des forces. A titre d’exemple, ces 4 derniers jours, le Peso a perdu quasiment 2,5%, après la quinte de toux, le malaise de la candidate démocrate et les doutes sur la communication autour de son état de santé.

Mais le phénomène se vérifie à chaque fois depuis quelques mois. Et particulièrement depuis la visite de Donald Trump au Mexique à la fin du mois dernier.

Etats-Unis et Mexique liés économiquement

La raison est finalement très simple. Il faut rappeler combien l’économie mexicaine est étroitement liée à la conjoncture économie et politique américaine. Le pays est toujours le 3ème partenaire commercial des Etats-Unis, avec 75% des exportations qui lui sont destinés.

Le tout dans le cadre de l’accord Nafta, signé en 1994, et instaurant une zone de libre-échange entre les Etats-Unis, le Canada et le Mexique. Un accord que Donald Trump, avec son programme économique, entend renégocier avec des intentions clairement protectionnistes pour l’économie américaine.

Trump : une menace lourde

Pire : ce dernier tient toujours à son projet de mur anti-franchissement avec le Mexique, pour lutter contre l’immigration clandestine. Un projet de 10 milliards de dollars, qu’il entend faire payer dans son intégralité à au voisin Mexicain.

Des menaces lourdes pour l’économie si jamais Trump est élu, dans un pays qui lutte pour conserver un certain équilibre budgétaire. En effet, alors que les revenus pétroliers constituent le tiers des recettes du pays, la chute des cours oblige le pays à des réformes complexes. Une victoire de Donald Trump à la présidentielle constituerait un nouveau poids considérable.

Indicateur précurseur

En attendant le scrutin de novembre, le cours du Peso en tout cas est scruté de près, dans des marchés très incertains, toujours à la recherche d’indicateurs avancés.

Ces variations de cours, qui ont pour point d’appui l’actualité réelle et immédiate de la campagne électorale, constituent un bon indicateur précurseur des sondages publiés dans la foulée.

Les erreurs du Brexit

De là à dire que les cours du Peso mexicain désigneront le vainqueur de la présidentielle américaine, loin s’en faut. On a vu par exemple, lors du référendum britannique sur le Brexit, que suivre les cotes des bookmakers plutôt que la simple logique avait conduit les marchés boursiers droit dans le mur.

Mais le Peso sera une des pierres de touche, un baromètre suivi de près par la communauté financière pour cette fin de campagne, qui s’annonce tout aussi indécise que l’issue du scrutin pour le moment.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...