Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Poursuite de la baisse de l'euro.

Marché : Poursuite de la baisse de l'euro.

tradingsat

(CercleFinance.com) - Pour sa dernière séance de cette année 2011, la monnaie unique européenne ne se départissait pas d'une tendance baissière. En retrait de 0,04% contre le dollar à 1,2946, l'euro est également passé brièvement sous la barre des 100 yens ce matin, pour la 1ère fois en 10 ans.

La devise recule effectivement de 0,35% contre le yen à cette heure à 100,14 yens, le point bas se situant à 99,97. Une baisse de 0,30% est également à déplorer contre la livre sterling, revenue à 0,8380 livre l'euro, et - 0,19% face au franc suisse à 1,2162 franc l'euro.

L'assureur allemand Allianz rappelle - et ils sont peu nombreux à le souligner - que les pièces et billets en euros fêteront, le 1er janvier 2012, leur 10ème anniversaire. A cette époque, une première cargaison de 15 milliards de billets de banque et 52 milliards de pièces.

'Sa 9ème annnée d'existence aura été difficile', souligne Allianz, avec des difficultés allant de la crise des dettes souveraines aux débats sur la désintégration de la zone monétaire unique.

L'heure du bilan annuel a pratiquement sonné pour l'euro, et il n'est guère favorable : la monnaie unique européenne s'affiche en baisse contre toutes ses grandes concurrentes à commencer par le yuan chinois (- 8,3% à 8,15 yuans l'euro), le yen japonais (- 7,6%), le dollar US (- 3,3%), le franc suisse (- 2,5%), malgré l'intervention de la Banque nationale suisse depuis cet été, et la libre sterling britannique (- 2%).

Un cambiste nord-européen attribue le mouvement contre le yen à une rumeur de marché faisant état d'une masse d'ordres 'stop' pré-établis juste au-dessous des 100 yens l'euro. 'Pour les spéculateurs, la barre des 100 yens produit l'effet d'un chiffon rouge devant les yeux d'un taureau en colère', déclare-t-il.

La semaine prochaine sera plus riche en indicateurs qui celle qui est en train de s'achever, avec lundi les indices d'activités PMI manufacturiers pour l'Europe, suivis le lendemain par leurs homologues américains. Point d'orgue : le rapport sur l'emploi de décembre qui sera publié vendredi aux Etats-Unis.

'Nous sommes donc bien partis pour vivre une semaine prochaine dynamique', pronostique l'opérateur. Sans bien oublier les nombreuses échéances obligataires européennes, tant bancaires que souveraines, qui se profilent au 1er trimestre.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...