Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Pour groupama am, les marchés d'actions restent attractifs

Marché : Pour groupama am, les marchés d'actions restent attractifs

tradingsat

PARIS (Reuters) - Le récent retour en force de l'aversion au risque ne devrait pas s'installer durablement, les marchés d'actions restant attractifs malgré un essoufflement de la croissance des résultats des entreprises, estime Groupama AM.

Toutefois, la volatilité devrait rester élevée, sachant que la résolution de la crise souveraine sera longue et difficile et que la pression des agences de notations reste forte, a souligné Philippe-Henri Burlisson, directeur des gestions fondamentales.

"(Pour la Grèce), nous sommes persuadés que la sortie de route sera évitée", a-t-il déclaré mardi lors d'une présentation stratégique à la presse. "Mais le soulagement sera de courte durée si celui-ci ne s'accompagne pas d'un retour à l'orthodoxie financière en Grèce et d'un début de fédéralisme en zone euro."

La société de gestion du groupe mutualiste, dont les encours s'élèvent à 95 milliards d'euros, reste donc prudente sur les actions, avec un objectif pour l'indice CAC 40 de 4.150 points d'ici la fin de l'année et de 4.250 points d'ici juin 2012. Mardi, l'indice a terminé à 3.851,89 points.

Sur le plan macroéconomique, Groupama AM constate que le ralentissement de la croissance mondiale vient confirmer ses anticipations. Pour le 2011, le gestionnaire prévoit une croissance de 1,4% en zone euro et de 1,5% aux Etats-Unis.

Avec la nette dégradation du pouvoir d'achat des Européens sous l'impact des mesures d'austérité, Laurent Berrebi, directeur des études économiques, attend, dans les prochains mois, une contraction de la consommation en zone euro qui avait pu être évitée jusqu'ici grâce à la baisse du taux d'épargne.

Quant aux entreprises, elles commencent à être plus prudentes dans leurs perspectives, s'abstenant souvent de publier des objectifs, notamment dans les secteurs financiers, des biens de consommation et des services collectifs, constate Marie-Pierre Peillon, directrice de l'analyse financière.

AVERTISSEMENTS ATTENDUS DANS LA DISTRIBUTION

Parallèlement, les analystes ont commencé à réviser en baisse leurs estimations de résultats et n'attendent plus que 9% de croissance des bénéfices par action (BPA) 2011, contre 17% en décembre 2010, a-t-elle dit, précisant que 83% de ces révisions concernaient les financières, la consommation et les utilities.

Pour sa part, Groupama AM a abaissé ses estimations dans les secteurs de la distribution et des services collectifs, tout en les laissant inchangés dans les secteurs de l'alimentation et des biens d'équipements, où les sociétés ont une forte capacité à répercuter les hausses du coût des matières premières.

Marie-Pierre Peillon attend une série d'avertissements sur résultats de la part des groupes de distribution et estime que les sociétés de services collectifs souffrent de la baisse des prix de l'énergie et du risque croissant d'ingérence politique.

Groupama AM reste méfiant à l'égard des banques européennes en raison de la crise de la dette souveraine dans la zone euro.

La tendance des agences de notation à abaisser la note des dettes seniors et subordonnées des banques, avec celles des Etats, les incertitudes sur les nouvelles régulations et les anticipations de croissance modérée des revenus face aux exigences renforcées en matière de fonds propres, incitent également à la prudence.

Par ailleurs, le groupe de gestion a abaissé son positionnement stratégique de "positif" à "neutre" sur la dette des sociétés, constatant qu'après des mois de résistance, le marché du crédit, tant primaire que secondaire, marquait le pas.

"Depuis une dizaine de jours, le marché est quasiment fermé. Si nous n'arrivons pas très vite à régler le problème de la dette souveraine en zone euro, cela risque de durer", a déclaré Philippe-Henri Burlisson.

Juliette Rouillon, édité par Danielle Rouquié

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...