Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Plus de créations d'emplois qu'attendu en avril aux etats-unis

Marché : Plus de créations d'emplois qu'attendu en avril aux etats-unis

Plus de créations d'emplois qu'attendu en avril aux etats-unisPlus de créations d'emplois qu'attendu en avril aux etats-unis

WASHINGTON (Reuters) - L'économie américaine a créé un nombre d'emplois supérieur aux attentes en avril, le secteur privé affichant son plus fort rythme de création d'emplois en cinq ans, ce qui n'a pas empêché le taux de chômage d'augmenter.

Le mois dernier, 244.000 emplois non-agricoles ont été créés, selon les données publiées vendredi par le département américain du Travail, ce qui représente la plus forte hausse en 11 mois.

Le secteur privé a créé 268.000 emplois en avril, une performance inégalée depuis février 2006. Le secteur des services a enregistré 224.000 nouveaux emplois, après 194.000 création en mars. En revanche, l'emploi dans la fonction publique s'est contractée pour le sixième mois d'affilée, avec la destruction de 24.000 emplois en avril.

"Nous commençons à entrevoir une croissance durable de l'emploi. Celle-ci crée des revenus qui génèrent de la consommation et donc de nouveaux emplois", commente Gary Thayer, stratège chez Wells Fargo Advisors.

Il s'agit du septième mois consécutif de créations nettes d'emplois, mais ces chiffres restent insuffisants au regard des 13,7 millions d'américains sans emplois. Il faudrait que l'économie américaine créé entre 250.000 et 300.000 emplois par mois pour faire reculer significativement le chômage.

Les économistes et analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne 186.000 créations de postes. Ces chiffres meilleurs que prévus laissent donc présager d'une nouvelle accélération de la reprise économique au deuxième trimestre après un début d'année difficile, marqué par l'envolée des prix des matières premières.

Le chiffre de mars a été révisé à la hausse, à 221.000 contre 216.000 annoncé initialement et celui de février à 235.000 contre 194.000 lors de la précédente estimation.

Le taux de chômage s'est établi à 9% en avril (consensus 8,8%), contre 8,8% le mois précédent, en raison d'une hausse de la population active.

La durée moyenne de travail hebdomadaire est restée stable, à 34,3 heures, et le salaire horaire moyen a progressé de trois cents.

Wall Street affichait une hausse de plus de 1% dans les premiers échanges en réaction aux chiffres de l'emploi, les Bourses européennes ont accentué leurs gains après la publication de cette statistique et le dollar a accru sa progression par rapport à l'euro.

Lucia Mutikani, Catherine Monin pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...