Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Plus de créations d'emploi que prévu en septembre aux etats-unis

Marché : Plus de créations d'emploi que prévu en septembre aux etats-unis

Plus de créations d'emploi que prévu en septembre aux etats-unisPlus de créations d'emploi que prévu en septembre aux etats-unis

NEW YORK (Reuters) - Le secteur privé américain a créé 91.000 emplois au mois de septembre, dépassant les attentes des analystes et apaisant une partie des inquiétudes autour d'une détérioration rapide du marché de l'emploi.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient que l'enquête mensuelle ADP, publiée mercredi, ne ferait état que de 75.000 créations d'emploi.

Le chiffre du mois d'août a en revanche été révisé en légère baisse à 89.000, contre 91.000 en première estimation.

La publication de ces chiffres a fait monter les contrats sur indice avant l'ouverture des marchés américains, mais Wall Street a ensuite ouvert en repli, les investisseurs restant incertains sur les perspectives économiques et les projets des dirigeants européens concernant le secteur bancaire.

L'enquête ADP Employer Services, menée en partenariat avec Macroeconomic Advisers LLC, est considérée comme un indicateur avancé de la statistique mensuelle sur l'emploi dont les chiffres sont attendus vendredi.

Les économistes interrogés par Reuters anticipent 60.000 créations de postes dans le privé et dans le public mais hors secteur agricole, après zéro en août.

"Il semble que le secteur privé continuera de créer des emplois, ce qui est cohérent avec le scénario d'une croissance ralentie", a commenté Gary Thayer, analyste macroéconomique chez Wells Fargo à Saint-Louis.

"Le problème, c'est que le secteur public supprime des emplois. Donc nous devrions avoir un chiffre faible, mais légèrement positif le mois prochain."

Par ailleurs, le chiffre des suppressions d'emploi prévues dans les entreprises du pays a bondi en septembre à un plus haut de plus de deux ans, a montré un autre rapport publié mardi.

Les employeurs ont annoncé le mois dernier 115.730 suppressions d'emploi prévues, contre 51.114 en août, selon le rapport du cabinet de consultants Chalenger, Gray & Christmas.

Il s'agit d'un plus haut depuis avril 2009.

La hausse du chiffre de septembre est essentiellement due à deux employeurs: Bank of America et l'armée américaine, qui a elles deux prévoient de réduire leurs effectifs de 80.000 personnes.

Richard Leong, Gregory Schwartz pour le service français, édité par Jean Décotte

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...