Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Peu de variation du cac en l'absence de wall street

Marché : Peu de variation du cac en l'absence de wall street

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les places européennes réduisent légèrement leurs pertes (-0,75% contre -0,9% à la mi-journée) mais cela ne devrait pas aller beaucoup plus loin et aucun salut n'est à attendre du côté du marché américain qui restera clos ce lundi (pour la 1ère fois depuis 27 ans) et peut être demain (ce serait alors une première historique).

En raison des risques que représente l'ouragan Sandy et à la demande des autorités locales, NYSE Euronext a décidé de laisser fermée ce jour la Bourse de New York. Une fermeture demain est également envisagée et il n'y a pas non plus de cotations sur le Nasdaq qui est 100% électronique... pour ne pas créer de distortions entre les différents marchés US.

Vers 16h00, le CAC40 affiche un repli de 0,7% à 3.410 points, tandis que le FTSE et le DAX perdent 0,4%.

Au chapitre des données économiques du jour, les dépenses de consommation des ménages ont progressé davantage que prévu aux Etats-Unis en septembre, et à un rythme deux fois supérieur aux revenus, selon des statistiques publiées lundi.

Par ailleurs, la Grèce est toujours à la recherche d'un accord sur la restructuration de sa dette avec l'approche de l'échéance du 16 novembre, date à laquelle les caisses de l'Etat seront vides si le pays ne perçoit pas une nouvelle tranche d'aide de la part de la BCE.

Le Japon pourrait également connaître sa première impasse budgétaire si l'Etat -endetté à plus de 230%- ne mettait pas sur pied d'urgence de nouveaux modes de refinancement.

Les opérateurs s'attendent également à ce que l'Allemagne annonce demain la première hausse de son taux de chômage depuis plus de trois ans, ce qui n'enchantera pas les marchés', indique Saxo Banque.

Enfin, les opérateurs de marché attendent avec fébrilité la réunion de la Banque centrale du Japon qui doit se tenir mardi et chiffres de l'emploi US vendredi.

Les gérants de Barclays Bourse ajoutent que les principales sociétés ont désormais publié leurs résultats trimestriels, précisant que 'les annonces sont plus mitigées qu'à l'accoutumée et si les résultats restent de belle facture les chiffres d'affaires connaissent un léger tassement'. La saison des résultats continuera cette semaine avec Chevron, Pfizer ou encore Ford Motors.

Sur le front des valeurs, Carrefour progresse de 0,4% à 18,5 euros, soutenu par des rumeurs de cessions d'actifs à l'international: elles portent en particulier sur son enseigne brésilienne Atacadao, selon le journal local Veja.

Unibail-Rodamco ne cède que 0,2% à 170,1 euros: le groupe foncier d'immobilier commercial a fait part vendredi d'un chiffre d'affaires pour les neuf premiers mois de 2012 en croissance de 4%.

Ipsen progresse de 2% et prend la tête du SBF 120, après la publication par le laboratoire d'un chiffre d'affaires des neuf premiers mois en hausse de 5% hors effets de changes, tiré par les ventes de médecine de spécialité.

Sartorius Stedim Biotech prend 3,4% à 69,9 euros, le fournisseur de l'industrie biopharmaceutique ayant décidé de relever à nouveau ses prévisions de croissance de chiffre d'affaires et de résultat opérationnel retraité pour 2012.

A l'inverse, Peugeot (-5,5%) inscrit un nouveau plancher historique à 4,94E (le titre étant victime de soudains coups de boutoirs à la baisse avec 200.000 titres ou plus liquidés en quelques secondes... comme si le but recherché était de déclencher le maximum de panique sur ce dossier).

Lourde de chute également de Véolia (-5% à 7,50%) et d'Alcatel (-2,75%). Ce sont en fait tous les dossiers 'fragiles' qui sont laminés, et avec d'autant plus de vigueur que les volumes sont creux en l'absence des investisseurs US: les attaques partent depuis Londres et semblent avoir pour but de faire le maximum de dégâts... ce qui est du pain béni pour les vendeurs à découvert.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...