Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Pékin exhorte washington à stabiliser le marché obligataire

Marché : Pékin exhorte washington à stabiliser le marché obligataire

Pékin exhorte washington à stabiliser le marché obligatairePékin exhorte washington à stabiliser le marché obligataire

SHANGHAI (Reuters) - Le gouverneur de la banque centrale chinoise a vivement encouragé Washington à prendre des mesures "concrètes et responsables" pour résoudre la crise budgétaire américaine et stabiliser le marché des emprunts du Trésor.

Zhou Xiaochuan juge en effet que l'incertitude sur le marché des Treasuries est susceptible d'affecter le système monétaire international et de menacer la croissance mondiale.

Il s'agit de la première réaction officielle de la Banque populaire de Chine après le vote la veille au Congrès américain du compromis sur le plafond de la dette du pays, évitant de justesse aux Etats-Unis de se retrouver en situation de défaut.

Premier créancier des Etats-Unis, la Chine est particulièrement vulnérable aux tensions budgétaires américaines et cherche avant tout à protéger ses avoirs en dollars, estimés à environ deux tiers des 3.200 milliards de dollars de réserves de devises étrangères détenues par Pékin.

Zhou Xiaochuan a salué l'évolution positive des négociations à Washington mais a exhorté le pays à prendre des mesures "concrètes et responsables" pour éviter l'incertitude sur le marché des Treasuries.

"D'importantes fluctuations et une grande incertitude sur le marché des Treasuries auraient un impact sur la stabilité du système monétaire et financier international, et pourraient affecter la reprise économique mondiale", apprend-on dans un communiqué publié sur le site de la banque centrale.

En raison de la vaste taille et de la forte liquidité du marché des Treasuries, les rendements du papier obligataire américain sont souvent utilisés comme référence pour la valorisation d'autres actifs financiers dans le monde.

Une forte poussée de ces rendements pourraient donc se répercuter sur les marchés et faire monter les coûts de l'emprunt, mettant en péril l'activité économique mondiale. Les investisseurs détenant des Treasuries comme collatéraux seraient également touchés.

Reste désormais à savoir si l'agence de notation Standard & Poor's va suivre l'exemple de ses concurrentes Fitch et Moody's en décider de maintenir la note souveraine américaine.

Une agence chinoise a de son côté abaissé la note de crédit américaine de A-plus à A, estimant que l'accord budgétaire ne permettra pas aux Etats-Unis d'améliorer leur capacité de remboursement de la dette sur le long terme.

La Chine a par ailleurs manifesté ces derniers temps son intention de diversifier ses réserves, une option de nouveau envisagée par le gouverneur de la banque centrale.

Samuel Shen et Lan Wang, Catherine Monin pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...