Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Pas de tendance identifiable à wall street

Marché : Pas de tendance identifiable à wall street

tradingsat

(CercleFinance.com) - Pas de tendance identifiable à Wall Street en clôture avec un Dow Jones à -0,1%, un' S&P' à -0,15% et un Nasdaq à +0,35% (il affichait un score nul à une heure de la clôture).

Ces scores sont parfaitement identiques à ceux observés dès l'ouverture puis à la mi-séance: les optimistes souligneront que le Nasdaq aligne une 6ème séance de hausse consécutive et qu'après un rallye de +6% la semaine précédente puis un pont de 3 jours, les marchés US font preuve d'une belle résistance aux prises de bénéfices.

Les opérateurs espéraient une bonne surprise du côté des commandes à l'industrie américaine, malheureusement, elles n'ont rebondi que de 0,8% en mai, là où les économistes tablaient en moyenne sur une augmentation de 1%. La baisse d'avril a toutefois été minorée à -0,9%, par rapport à une baisse de -1,2% annoncée initialement.

Cela n'a pas affecté le Dollar qui profite en réalité de la faiblesse de l'Euro qui baisse de -0,8% à 1,441$ après un fléchissement inattendu des indices d'activité dans les secteurs tertiaires et industriels en Europe le mois dernier. En début de soirée, Moody's a expédié une nouvelle torpille sous la ligne de flottaison de la zone Euro en abaissant de 4 crans d'un coup la note du Portugal dans la catégorie des investissements 'spéculatifs'. Moody's sort donc l'artillerie lourde et assortit sa notation Ba2 (juste 1 cran au-dessus de celle de la Grèce) d'une ' perspective négative ' ce qui signifie que l'agence se réserve la possibilité de l'abaisser encore à moyen terme... au même niveau que la Grèce.

Deux heures plus tard, Barack Obama annonçait à la nation qu'il convoquait les représentants démocrates et républicains à la Miaosn Blanche pour faire avancer le dossier de l'extension du plafond de la dette, afin que ce ne soit pas réglé au 'dernier moment', ce qui enverrait un mauvais signal aux marchés. Il exorte les 2 camps à réaliser des avancées décisives sur le rééquilibrage des comptes publics -dans une perspective de long terme- et à renoncer à des posture idéologiques à courte vue qui interdisent de parvenir à des compromis utiles.

Cette journée sans grand intérêt sur le plan boursier ou politique (le discours de B.Obama a duré 3 petites minutes et ne contenanit aucune surprise) a été caractérisée par un net rebond de l'once d'or (vers 1.520$) mais également du pétrole (+2,2% à 97$ sur le NYMEX).

C'est ce qui a dopé le secteur parapétrolier avec Marathon Oil +3,4%, Anadarko +3,2%, Peabody +3%, Occidental +2,6%, Halliburton et Nal Oilwell +2,3%... et Chevron rélaise la meilleure performance au sein du Dow Jones avec +2%.

Le Nasdaq a été tiré vers les 2.826Pts par Netflix +8,1%, Google +2,2%, Baidu et Amazon +1,8%, Sandisk et Expedia +1,4%,

Côté replis, le 'S&P-500' a été plombé par Textron -5,1%, Motorola -3%, Morgan Stanley -2,6%, MEMC -2,3%, Tellabs -2,2%, KLA -2,1%, JC Penney et Sears -2%.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...