Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Partenariat industriel pour l'éolien offshore en allemagne

Marché : Partenariat industriel pour l'éolien offshore en allemagne

Partenariat industriel pour l'éolien offshore en allemagnePartenariat industriel pour l'éolien offshore en allemagne

FRANCFORT (Reuters) - Les groupes allemands de services collectifs E.ON et RWE ont annoncé vendredi la création d'une base de services à l'éolien offshore dans les îles d'Helgoland, en mer du Nord.

Un troisième partenaire, WindMW, est associé au projet.

Dans le cadre de sa sortie de l'énergie nucléaire, Berlin prévoit de disposer d'ici 2020 d'une capacité de production d'électricité éolienne de 10.000 mégawatts au large des côtes, en mer du Nord.

L'archipel d'Helgoland, à une soixantaine de kilomètres du littoral allemand, est particulièrement bien situé pour abriter une base de services éoliens destinée à soutenir les sites offshores en construction dans le secteur.

La petite localité insulaire d'Helgoland devrait bénéficier de 150 créations d'emplois grâce à ce projet.

La filiale de RWE spécialisée dans les énergies renouvelables, Innogy, utilisera la base pour soutenir le parc éolien de Nordsee Ost (295 MW), dont la construction débutera d'ici à la fin de l'année, ont annoncé les trois groupes.

E.ON se servira du site pour desservir le projet Amrumbank (300 MW), et WindMW pour entretenir celui de Meerwind (288 MW), dont la construction n'est pas attendue avant 2013.

Les groupes n'ont pas précisé les détails financiers de leur partenariat. La base permettra d'héberger des entreprises de construction et de transport maritime afin d'entretenir les futures éoliennes, qui devraient avoir une durée de vie unitaire d'une vingtaine d'années.

L'Allemagne produit de l'électricité éolienne en mer du Nord depuis 2009. L'an dernier, le volume de production total atteignait 168 MW pour l'éolien offshore en mer du Nord, à comparer aux 27.214 MW générés par les éoliennes allemandes situées à l'intérieur des terres.

Vera Eckert, Gregory Schwartz pour le service français, édité par Catherine Monin

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...