Bourse > Actualités > Points de marché > Pétrole : Résistance du brut avec les tensions géopolitiques

Pétrole : Résistance du brut avec les tensions géopolitiques

tradingsat

(CercleFinance.com) - Vers 13 heures, la prochaine échéance du contrat sur le Brent de mer du Nord (livrable en décembre) restait stable (+ 0,3%) à 109,9 dollars, le WTI américain cédant 0,1% à 86,2 dollars.

Certes, on a appris ce matin que le PIB de la zone euro s'était inscrit en baisse de 0,1% au troisième trimestre, entérinant son entrée en récession après un repli de 0,2% de l'activité au deuxième trimestre.

'En ce qui concerne la zone euro, c'est un peu mieux que prévu puisque la moyenne des économistes attendaient un repli de 0,2%', rappelle Chris Williamson, économiste chez Markit. 'Néanmoins, le pire est sans doute à venir, avec une forte contraction de l'activité attendue au quatrième trimestre sur fond de chute de la production en Allemagne et en France, les deux premières économies de la zone euro qui ont montré une surprenante capacité de résistance au troisième trimestre', prévient-il.

Cependant, ce mauvais chiffre était largement anticipé par les cambistes et les tensions géopolitiques s'aggravent. Selon la BBC, les tirs de roquettes sur Israël depuis la bande de Gaza se sont poursuivis ce matin et ont causé la mort de trois israéliens.

Ces tirs sont survenus après que Tsahal ait tué un chef important du Hamas, Ahmed Said Khalil al-Jabari, en utilisant un drone de combat, hier. Le cabinet du Premier ministre israélien a avertit que les opérations militaires de l'Etat hébreu contre le région autonome de Gaza pourraient prendre de l'ampleur.

Cette partie du Moyen-Orient est peu riche en pétrole, mais ces évènements traduisent une montée de la tension dans la région. Rappelons que des tirs syriens sont tombés sur le plateau du Golan, au nord d'Israël, en début de semaine, et que l'artillerie de Tsahal a répondu, comme tel avait été le cas ces dernières semaines de la part de l'armée turque.

Autant d'éléments qui contribuent à gonfler la 'prime de risque géopolitique' qui renchérit le cours du pétrole.

Notons que les stocks de pétrole américains, attendus cet après-midi, sont attendus en hausse sur la base de niveaux antérieurs déjà élevés, ce qui limite la pression haussière.


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...