Bourse > Actualités > Points de marché > Pétrole : Le brut ne sait où se diriger

Pétrole : Le brut ne sait où se diriger

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'indécision dominait sur les marchés pétroliers mercredi midi. Vers 13 heures 15, la prochaine échéance du contrat sur le Brent de mer du Nord (livrable en décembre) progressait avec mesure de 0,3% à 108,6 dollars, le WTI américain gagnant 0,3% à 85,6 dollars.

Certes, les catalyseurs haussiers traditionnels sont bien en place. Après que l'armée syrienne du régime de Damas ait échangé des tirs frontaliers avec celle de la Turquie, la même chose s'est produit ces derniers jours sur le plateau du Golan avec l'artillerie israélienne, ce qui laisse craindre une extension du conflit dans cette région très sensible d'un point de vue pétrolier.

Les tensions autour du programme nucléaire iranien et sa dimension probablement militaire n'ont pas disparu.

En outre, au Japon, Saxo Banque rappelle “la présentation de l'actuel Premier ministre japonais Yoshihiko Noda à la tête du gouvernement.” Or ce dernier est “bien connu pour avoir une politique monétaire très agressive, le yen en subit les conséquences”, rappellent les analystes, ce qui pourrait relancer l'économie et donc la demande de brut de l'archipel.

Enfin, le psychodrame grec semble susciter un sentiment positif ce jour. 'Des informations de la presse allemande évoquait l'idée que Berlin voudrait regrouper les trois tranches d'aide à la Grèce en un seul versement de plus de 44 milliards d'euros. L'aide de ses créanciers comprend au total une tranche de 31,2 milliards (qui devait être versée en juin dernier), une autre de 5 milliards qui devait être versée au troisième trimestre et une dernière de 8,3 milliards le quatrième trimestre', rapporte Aurel BGC. Un projet qui aurait reçu l'appui, conditionnel, du ministère allemand des Finances, Wolfgang Schäuble.

Cependant, l'état des stocks de pétrole brut et de produits raffinés que l'Energy Information Agency (EIA) publiera, au lieu de mercredi en raison du jour du Veterans Day, lundi, sont attendus en hausse alors que leur niveau antérieur est déjà historiquement élevé. Le brut ne manque donc pas aux Etats-Unis, ni d'ailleurs dans l'ensemble de la zone OCDE.

Rappelons aussi qu'hier, l'Agence internationale de l'Energie a écrêté ses prévisions de demande d'or noir cette année comme en 2013. “Sur fond de perspectives économiques incertaines, tous les experts laissent à penser que la consommation d'or noir risque de s'effriter au cours des mois à venir”, rappelle-t-on chez Saxo Banque.

Malgré tout, Standard Bank notait de son côté que le cours du Brent est suspendu par “les craintes d'une baisse de la production provenant du Nigeria”.


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...