Bourse > Actualités > Points de marché > Or : Les 1.700 dollars toujours hors de portée

Or : Les 1.700 dollars toujours hors de portée

tradingsat

(CercleFinance.com) - Alors que 2012 se termine et que le consensus actuel s'attend à une once à 1.850 dollars en fin d'année prochaine, le cours de l'or ne parvenait toujours pas à reprendre les 1.700 dollars. Au terme du premier fixing de ce jeudi sur le marché de référence de Londres, l'once de 31,10 grammes d'or cotait 1.693 dollars ( - 1 dollar par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.295,1 euros (- 0,7 euro).

Alors que l'année se termine, les premiers bureaux d'études ont fait part ces derniers jours de leurs vision du marché de l'or en 2013. En voici rapidement un tour d'horizon.

Chez Nomura, on attend un prix moyen de l'once d'or de 1.981 dollars l'année prochaine. Mais les anlaystes préfèrent le jouer en misant sur les minières aurifères, dont African Barrick Gold.

Chez Morgan Stanley, l'or est la matière préférée des analystes, devant le soja, le blé et l'argent. Avantages cités : une offre contrainte, la croissance de la production minière étant faible. De plus, 'la demande d'investissement restera forte en réponse à l'affaiblissement du dollar US, de la faiblesse des taux d'intérêts réels, des achats des banques centrales et d'un accroissement de l'incertitude géopolitique', prévoient les spécialistes. Objectif 2013 de Morgan Stanley : 1.853 dollars l'once en moyenne, après 1.683 dollars en 2012.

En revanche, pour Goldman Sachs, le son de cloche est différent : les opérations monétaires non conventionnelles de la Fed vont continuer à provoquer l'expansion du bilan de la banque centrale américaine, mais la croissance, qui devrait ralentir au 1er semestre, repartirait de l'avant durant la seconde moitié de l'année. Cette dernière hypothèse rapproche donc la perspective d'un relèvement des taux d'intérêt US, ce qui serait structurellement défavorable à l'or dont le rendement est nul.

Bref, 'le cycle des prix de l'or va probablement se retourner en 2013', indique la note de Goldan Sachs. Et la banque d'abaisser ses prévisions de cours à 3, 6 et 12 mois à respectivement 1.825, 1.805 et 1.750 dollars.

De manière plus générale, Austin Kiddle, du courtier en or britannique Sharps Pixley, rapportait que la prévision médiane des analystes quant au prix de l'once à fin 2013 était actuellement de 1.850 dollars, à comparer avec 1.832 dollars fin septembre. Chez Commerzbank, on s'attend même à ce que les 2.000 dollars soient touchés l'an prochain.

En attendant, on signalera (avec un peu de retard) qu'après 59.000 onces en octobre, l'atelier monétaire américain US Mint a vendu pour 136.500 onces de pièces d'or en novembre. Record mensuel de l'année pour l'instant, ce chiffre surclasse de loin la moyenne des ventes mensuelles 2012 (61.500 onces) et constitue un record mensuel depuis celui établi en juillet 2010.

L'US Mint notamment des pièces d'or et d'argent très connues, les Eagles, au format d'une once notamment.

Toujours du côté des produits d'investissements sur l'or, l'encours des ETF aurifères n'en finit pas de monter et s'établissait, hier soir, près de 18.000 onces au-dessus de son niveau de la veille au nouveau record de tous les temps de 84,48 millions d'onces.

D'un point de vue technique, ScotiaMocatta souligne que l'once a enregistré, hier au comptant, sa 6ème séance de baisse parmi les huit dernières. “La tendance baissière se renforce”, indique la note. Support à 1.672, résistance à 1.705 dollars. Et les analystes de conclure : “l'or devrait probablement tester de nouveau la borne basse de son canal haussier de long terme, à 1.654 dollars. “


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...