Bourse > Actualités > Points de marché > Or : L'once tente de s'établir au-dessus des 1.730 dollars

Or : L'once tente de s'établir au-dessus des 1.730 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le cours de l'or pourrait terminer cette semaine sur une hausse, du moins en dollars, de plus de 1%. Au terme du premier fixing de ce vendredi sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.734,75 dollars (+ 3,75 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.345,4 euros (+ 1,1 euro).

Sur la semaine, l'once est bien partie pour afficher un gain de 21,25 dollars (+ 1,2%), mais en revanche, elle a perdu 1,1 euro sur la même préiode. Parallèlement, l'euro s'est repris de 1,2% contre le dollar US.

'L'or se rapproche de ses plus hauts de la semaine', indique Saxo Banque. “En rythme hebdomadaire, le métal jaune affiche des gains alors que les investisseurs accroissent leurs positions”, ajoutent-ils.

Le prix de la valeur refuge ne semble pas être pénalisé outre mesure par le cessez-le-feu conclu entre Israël et la bande de Gaza. En revanche, les déclarations du ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, selon lesquelles seules quelques menus détails techniques doivent être résolus pour que les marchés ne soient rassurés, ont permis à l'euro de relever la tête face au dollar et de tester de nouveau la barre des 1,29 dollar.

Par ailleurs, l'inquiétude reste de mise quant à la situation budgétaire US. 'La confiance est toujours affectée par les craintes continuelles autour du 'précipice budgétaire' américain' qui, s'il était mal géré par les deux chambres du Parlement, pourrait aboutir à une ponction sévère du budget des ménages”, indiquent les négociants suisses de MKS.

MKS souligne aussi que les ventes de pièces d'or par l'atelier monétaire américain US Mint ont, en volume de métal, déjà atteint 67.000 onces à ce jour en novembre, contre 59.000 durant tout le mois d'octobre et 68.500 en septembre.

De plus, les établissements émetteurs restent des acheteurs nets et actifs : “les banques centrales augmentent leur réserve. En effet, selon les derniers chiffres du FMI, le Kazakhstan, la Turquie ou encore le Brésil” ont acquis du métal, ajoutent les analystes de Saxo Banque.

En outre, la tendance haussière se poursuit pour la masse lingots formant la contrepartie des ETF aurifères, ces produits financiers permettant de s'exposer à l'or depuis la Bourse. Hier, l'encours global des ETF avait atteint un nouveau et énième record de tous les temps à 83,76 millions d'onces, signes que les investisseurs longs sont de retour sur le métal, comme le Soros Fund de l'investisseur américain George Soros l'a fait massivement au 3ème trimestre, selon la SEC.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta identifient une résistance intermédiaire à 1.738/1.739 dollars. Restant haussiers tant que la barre des 1.672 n'est pas brisée, ils s'attendent toujours à ce que le plus haut annuel de 1.796 dollars soit testé.


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...