Bourse > Actualités > Points de marché > Or : L'once se mesure de nouveau aux 1.730 dollars

Or : L'once se mesure de nouveau aux 1.730 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce vendredi sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.734 dollars (+ 3,5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.354,1 euros (+ 0,6 euro).

'Les métaux précieux ont profité de la faiblesse persistante du dollar US et de la tendance haussière suivie par les matières premières en raison des propos encourageants sur le 'fiscal cliff' entendus ce week-end, tant de la part du président (démocrate) Barack Obama que du président de la Chambre des représentants (le républicain) John Boehner', rapporte Standard Bank.

En effet, la psychose d'éventuelles conséquences négatives d'une forte hausse des recettes fiscales US sur la croissance s'était répandue comme une traînée de poudre ces dernières semaines, pénalisant notamment les indices d'actions.

Chez Heraeus, un fondeur-affineur de métal fin allemand, on estimait lundi que si le Congrès parvenait à s'entendre pour prévenir les conséquences négatives du 'fiscal cliff', 'cette nouvelle pourrait avoir un effet positif sur l'or'. Et Heraeus de citer le directeur général du groupe canadien Barrick Gold, premier mineur d'or au monde, qui récemment déclarait que l'once dépasserait probablement les 2.000 dollars l'année prochaine, si tant que est la demande de Chine et des banques centrales continue d'augmenter, tout comme les coûts d'extraction.

Signalons de nouveau une légère progression de la masse d'or formant la contrepartie des ETF aurifères, ces produits d'investissement permettant de prendre position sur le métal depuis la Bourse. Hier soir, leur encours global avait encore légèrement progressé à 83,73 millions d'onces (2.604,2 tonnes), énième record historique. Depuis le début du mois d'août, cet encours est reparti de l'avant.

Enfin, les derniers formulaires '13 F' publiés trimestriellement par les fonds d'investissement, et qui donnent leurs principales positions, ont permis de constater que le hedge fund de John Paulson, Paulson & Co, ainsi que celui de George Soros, Soros Fund Management, ont tous deux accru leur exposition à l'ETF aurifère américain SPDR Gold Shares durant le 3ème trimestre.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta notaient, dans leur dernier commentaire disponible, que la tendance demeurait positive pour l'once tant que les 1.640 dollars, qui matérialisent la tendance haussière de long terme du métal jaune, n'étaient pas menacés. Prochain support à 1.672, qui en cas de rupture commanderait une baisse prononcée. A l'inverse, 'nous nous attendons à un nouveau test du point haut (annuel) de 1.796 dollars', pronostiquent les analystes.


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...