Bourse > Actualités > Points de marché > Or : Bien que la Fed soit en vue, l'once sans tendance

Or : Bien que la Fed soit en vue, l'once sans tendance

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce jour sur le marché de Londres, l'once d'or cotait 1.712,5 dollars (+ 2,5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.315,6 euros (- 0,2 euro).

Selon Standard Bank, c'est à la baisse de la valeur relative du dollar (contre l'euro, notamment) que l'on doit la stabilisation du prix de l'or.

On ne peut que souligner la tendance terne des cours du métal jaune à quelques heures d'une décision très attendue de la part de la Fed. A une écrasante majorité, les investisseurs parient sur la poursuite du QE 3, ce programme non conventionnel mis en place par la banque centrale US en septembre dernier et par lequel elle rachète 40 milliards d'actifs hypothécaires titrisés par mois.

En remplacement de l'opération d'arbitrage dite “Twist II”, qui se terminera en fin d'année, le marché table sur l'annonce, pour 2013, d'un programme de rachat supplémentaire portant, lui, sur des obligations de l'Etat fédéral.

'Pour éviter une brutale remontée des rendements des obligations fédérales à long terme, il est probable que la banque centrale mette en place un nouveau programme d'achat de Treasuries (empriunts de l'Etat fédéral américain, ndlr) dès janvier, d'un montant de l'ordre de 45 milliards par mois', précise Aurel BGC.

Le cas échéant, ce qui équivaudrait au lancement d'un “QE IV” (le programme twist n'étant que de l'arbitrage, pas des achats secs) aura pour conséquence d'accroître et donc de dégrader le bilan de la Fed, qui constitue la contrepartie du dollar américain. La valeur de ce dernier contre l'or avait habituellement tendance à profiter d'une telle perspective, ce qui ne semble pas être le cas cette fois-ci.

En outre, le dialogue entre les deux chambres du Congrès américain et l'administration Obama n'a toujours pas connu d'avancées majeures, ce qui menace la croissance US de l'annéer 2013, mais ne suscite pas non plus de hausse de l'once.

Du côté des ETF aurifères, l'encours de lingots adossés à ces produits financiers permettant de jouer l'or depuis la Bourse n'est d'aucun secours puisqu'il a reculé hier soir de près de 62.000 onces par rapport à la veille, à 84,47 millions d'onces, niveau qui reste néanmoins très proche de records absolus.

Les courtiers de Triland Metals, à Londres, soulignent que les volumes échanges ont été faibles lors de la séance d'hier, au comptant. Triland s'attend à des mouvements plus marqués après le comité de politique monétaire de la Fed.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta maintiennent leur opinion baissière à court terme, mais restent haussiers à long terme. Support à 1.658, résistance à 1.734 dollars.


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...