Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Un fonds accroît son exposition à la France

Marché : Un fonds accroît son exposition à la France

tradingsat

(CercleFinance.com) - Henderson Global Investors a progressivement accru l'exposition de son fonds européen au marché d'actions français depuis un mois.

Le gestionnaire d'actifs invoque non pas des raisons macro-économiques, mais justifie plutôt sa décision par un processus de 'sélection de titres'.

'Les actions françaises ont sous-performé au cours des dernières années et s'échangent à des prix beaucoup plus faibles que le reste du marché', explique Tim Stevenson, gérant actions européennes chez Henderson Global Investors.

Le professionnel souligne par ailleurs que la plupart des entreprises cotées françaises dans lesquelles il a investies sont des sociétés internationales, comme par exemple L'Oréal qui enregistre une forte croissance en Asie et ne réalise que 35% de ses ventes en Europe occidentale.

S'il reconnaît que l'économie française est 'relativement affaiblie' à l'heure actuelle, Henderson prend acte des récentes mesures prises par le gouvernement pour relancer la compétitivité des entreprises, notamment par l'intermédiaire d'incitations fiscales.

Le gérant de fonds s'attend maintenant à une réforme du marché du travail, qu'il juge difficile 'car la France dispose de syndicats relativement puissants', puis à une réforme des retraites au second semestre 2013.

'Nous pensons donc que cela conduira, comme pour beaucoup de pays développés, à une période prolongée de désendettement ce qui signifie que la croissance du PIB devrait se maintenir autour de zéro', prévient-il.

'Cependant, si cette volonté de réforme se poursuit, la France pourrait à terme, tout comme le reste de l'Europe, se trouver dans une position beaucoup plus solide que les pays qui ne font pas face à leurs problèmes', estime-t-il.

Concernant les obligations gouvernementales françaises, qui s'échangent à des niveaux proches de ceux des obligations allemandes, Henderson Global Investors juge qu'il n'est pas simple d'avoir une position 'vendeuse' sur les obligations d'Etat français.

Le gestionnaire explique que les investisseurs asiatiques ont largement investi en France au cours des derniers mois et pense que l'achat de dette française devrait se poursuivre dans un environnement où la disponibilité des 'Bunds' est insuffisante.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...