Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les Etats-Unis au pied du mur

Marché : Les Etats-Unis au pied du mur

tradingsat

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait débuter sa dernière séance de l'année sur une note de faiblesse, alors que les discussions sur le 'mur budgétaire' apparaissent plus que jamais dans l'impasse à Washington.

A une demi-heure de l'ouverture, le contrat futur sur l'indice CAC 40 - livraison fin janvier - recule de presque 0,2%.

Les échanges devraient rester particulièrement creux en l'absence de nouvelles significatives de la part des entreprises et de nombreux intervenants.

Plusieurs marchés européens, dont Francfort, sont d'ores et déjà fermés en cette veille du jour de l'An.

Aux Etats-Unis, républicains et démocrates n'ont pas réussi à trouver un terrain d'entente à l'issue de leur réunion de la dernière chance, hier, et éviter la menace imminente du 'fiscal cliff'.

'C'est vrai que les marchés font preuve de faiblesse, mais l'appétit pour le risque s'est quelque peu amélioré en Asie avec la perspective d'un 'deal' de dernière minute sur lequel planchent actuellement les parlementaires', souligne IG.

'Dans l'état actuel des choses, le Sénat prévoit de se réunir de nouveau dans la journée afin de se mettre d'accord et de procéder éventuellement à un vote', poursuit le courtier britannique.

L'indice phare de Paris affiche une hausse de l'ordre de 15% depuis le début de l'année, essentiellement grâce à un second semestre spectaculaire (+14%).

Pour 2013, les prévisions du consensus sont dans l'ensemble positives, essentiellement sous l'effet des politiques accommodantes de la BCE et de la Fed.

Le courtier CMC Markets France estime ainsi que le cap des 3800 points pourrait être repassé dès le premier mois de l'année sur le CAC 40.

'A cours des 10 dernières années, la hausse quotidienne de l'indice parisien pendant la première semaine de janvier q avoisiné en moyenne +0,3%. Statistiquement, une progression proche de 1,5% n'est donc pas à exclure entre le 2 et le 8 janvier 2013', indique-t-il.

'Alors que les actifs risqués sont actuellement tirés par les liquidités, les actions ont la plus grande probabilité d'’afficher un rendement décent en 2013 sur fond d'’économie mondiale progressant lentement, sans grandes perturbations', renchérit-on du côté d'ING IM.

Il existe également des signes indiquant que l'économie chinoise se stabilise et que les mesures de relance mises en oeuvre par les autorités commencent à porter leurs fruits, ce qui devrait soutenir la tendance.

L'indice manufacturier PMI HSBC est d'ailleurs ressorti à 51,5 en décembre, contre 50,5 en novembre.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...