Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro se rapproche de nouveau des 1,34 dollar

Marché : L'euro se rapproche de nouveau des 1,34 dollar

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne gagnait du terrain ce midi contre le billet vert ce midi, l'euro prenant à cette heure 0,60% à 1,3372 dollar, tout près de son plus haut du jour.

“Les flux de capitaux dans la zone euro peuvent également être expliqués par ce qui se passe dans d'autres économies principales, à savoir les pressions sur la Banque du Japon pour davantage de stimulus et les problèmes de la dette américaine”, indiquent les courtiers de RTFX.

La tendance haussière était repartie face au yen, contre lequel la devise européenne prend 1,65% à 119,57 yens, soit tout près du récent sommet de l'euro de 120,13 yens.

Même chose contre le livre (+ 0,37% à 0,8338) et le franc suisse (+ 0,64% à 1,2453 franc).

Ce matin, l'Espagne a émis des tranches de dette à différentes échéances, notamment une à 28 ans, pour un montant total de 4,5 milliards d'euros, soit le plafond de l'opération, à des taux en retrait.

De plus et du côté des statistiques, la production dans le secteur de la construction a diminué de 0,4% dans la zone euro en novembre 2012 par rapport au mois précédent, selon des estimations corrigées des variations saisonnières publiées par Eurostat.

Un cambiste d'Europe du Nord essaie de faire le point ce matin sur le marché des devises. selon lui, il devient difficile, pour les investisseurs du marché des changes, de trouver des catalyseurs 'de nature à renforcer encore l'appétit pour le risque'. Ainsi aux Etats-Unis, la saison des résultats qui a commencé a donné lieu à des publications 'satisfaisantes', mais pas à des commentaires suffisamment positifs pour doper encore le sentiment des cambistes, estime l'intervenant. Il ajoute que les dernières annonces politiques n'ont pas non plus réservé de surprises.

En fait, 'le seul thème qui a vraiment retenu l'attention des investisseurs est la 'guerre des devises' et les désaccords qui en résultent', alors que certains pays tentent de faire baisser la valeur de leur devise pour soutenir leurs exportateurs et 'ainsi résoudre leurs crises par les exportations', comme le Japon, et les Etats-Unis.

'Le seul élément vraiment nouveau de la 'guerre des devises' est que les hommes politiques et les banquiers centraux déclarent de plus en plus facilement qu'ils feront tout ce qui est possible pour faire baisser la valeur relative de leurs devises', indique encore le spécialiste. 'Les investisseurs feraient bien de garder à l'esprit que ce genre de thématique est partie pour durer', ajoute-t-il enfin.

Des Etats-Unis, on attend cet après-midi à 14h30 les inscriptions hebdomadaires au chômage, ainsi que les permis de construire et mises en chantier pour décembre. A 16h00, paraîtra l'indice de la Fed de Philadelphie pour janvier, pour lequel le consensus table sur une remontée à 7,5.

'Préparé par la Fed de Philadelphie à partir d'informations collectées jusqu'au 4 janvier, le Beige Book ne recèle pas de surprise', souligne Aurel BGC. 'Il ne justifie notamment pas d'attendre quelques modifications que ce soit dans le communiqué du FOMC des 29 et 30 janvier', ajoute le bureau d'études. Ainsi, le diagnostic économique reste très proche de celui du rapport écrit fin novembre: l'activité économique a progressé depuis le dernier rapport, mais à un rythme 'modeste' ou 'modéré'.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...