Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro digère la déception grecque

Marché : L'euro digère la déception grecque

tradingsat

(CercleFinance.com) - Evoluant au gré des informations provenant de l'Eurogroupe, qui a déçu hier en décidant... de reporter sa décision, la monnaie unique européenne tentait de tenir la barre des 1,28 dollar ce midi, en baisse modérée de 0,08% à 1,2804 dollar, en laissant sensiblement loin derrière le point bas de la séance (1,2736 dollar l'euro).

Par ailleurs, l'euro reste stable à 0,8043 sterling comme face au franc suisse (1,2040 franc l'euro).

“Les ministres de l'Eurogroupe (les minestres des Finances des 27, ndlr) se sont en effet réunis hier à Bruxelles”, racontent les courtiers de RTFX, “et après 12 heures de discussions, ils ne sont pas parvenus à trouver un terrain d'entente sur les moyens pour réduire la dette grecque, ce qui repousse le versement de la prochaine tranche d'aide au pays.”

“De nouvelles études et calculs financiers doivent être menés mais Jean Claude Juncker a assuré qu'il n'y avait pas de désaccord politique majeur. L'Eurogroupe a donc pris la décision de repousser à lundi un accord sur la dette grecque qui tarde à venir. Ce nouveau report montre clairement le manque de cohésion des créanciers et la difficulté de trouver une solution sur le sujet grec”, ajoute-t-on chez Saxo Banque.

Chez RTFX, on estime qu'en cas de résolution du dossier grec, l'euro remonterait vers 1,29/1,30 dollar l'euro.

Les propos du chef de la Fed ont pesé sur les performances des indices américains à la clôture hier bien que les pertes et les gains aient été relativement stables. De la même manière, les indices asiatiques sont restés mitigés, en particulier après l'annonce que les ministres de l'Eurogroupe n'ont pas trouvé d'accord sur la Grèce.

En revanche, l'euro gagne 0,75% à 105,4 yens. “Le Japon a rapporté les chiffres de sa balance commerciale qui ont négativement surpris les marchés, affichant un déficit des échanges commerciaux de 624,30 milliards de yens alors que les exportations ont baissé de 6,5% par rapport à octobre 2011”, rapporte un cambiste.

Cet après-midi, du côté américain, on guettera les inscriptions hebdomadaires au chômage, qui avaient déçu la semaine dernière, et l'indice de confiance du consommateur tel que calculé par l'université du Michigan.


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...