Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro bien orienté avant la Fed

Marché : L'euro bien orienté avant la Fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - La bonne orientation de la monnaie unique européenne ne se démentait par sur le marché des changes ce mercredi midi, à quelques heures de l'issue d'une réunion de la Fed qui pourrait déboucher sur des rachats supplémentaires d'emprunts de l'Etat fédéral. Après + 0,53% hier contre le dollar, l'euro prenait grappillait encore 0,15% ce midi à 1,3029 dollar.

L'orientation de la devise était également positive contre le yen nippon (+ 0,61% à 107,94 yens l'euro), toujours pénalisé par la perspective de nouveaux plans de relance alors que le ratio de dette publique sur PIB dépasse déjà les 200%.

En revanche, la neutralité était de mise face au sterling (- 0,03% à 0,8070) comme face au franc suisse (+ 0,02% à 1,2116).

Toutes les attentions des cambistes se portent sur la Fed : à une écrasante majorité, les investisseurs parient sur la poursuite du QE 3, ce programme non conventionnel mis en place par la banque centrale US en septembre dernier et par lequel elle rachète 40 milliards d'actifs hypothécaires titrisés par mois.

En remplacement de l'opération d'arbitrage dite “Twist II”, qui se terminera en fin d'année, le marché table sur l'annonce, pour 2013, d'un programme de rachat supplémentaire portant, lui, sur des obligations de l'Etat fédéral.

'Pour éviter une brutale remontée des rendements des obligations fédérales à long terme, il est probable que la banque centrale mette en place un nouveau programme d'achat de Treasuries (empriunts de l'Etat fédéral américain, ndlr) dès janvier, d'un montant de l'ordre de 45 milliards par mois', précise Aurel BGC.

Dans ce contexte, les 'problèmes souverains' passent pour l'instant du moins au second, qu'il s'agisse des difficultés budgétaires de la Grèce ou de l'absence de progrès sur un compromis budgétaire entre démocrates et républicains, du côté américain.

En attendant, les investisseurs ont pris connaissance d'une batterie d'indicateurs en Europe, en particulier d'une diminution de 1,4% de la production industrielle dans la zone euro en octobre.

Autre facteur de soutien, Moody's Analytics se dit 'prudemment optimiste' au sujet des perspectives économiques de l'Europe pour 2013, mettant en évidence la politique accommodante actuellement menée par la BCE.

Ce matin, sur l'agenda statistique, on a notamment appris qu'en zone euro, la production industrielle avait diminué de 1,4% de septembre à octobre. En particulier, la production de biens de consommation durables a enregistré une baisse de 3,8% dans la zone euro et de 1,5% dans l'UE, et les biens d'investissement ont diminué respectivement de 3,0% et 2,3%.

Cet après-midi, les cambistes guetteront, depuis les Etats-Unis, les prix à l'importation et surtout le communiqué et la conférence de presse qui suivront l'issue du comité de politique monétaire de la Fed, le FOMC, ce soir vers 20 heures (heure de Paris).

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...