Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Détente pour l'obligataire des pays périphériques

Marché : Détente pour l'obligataire des pays périphériques

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les écarts de rendements obligataires se resserrent dans la zone euro ce lundi, alors que le secteur manufacturier du vieux continent donne des signes pouvant laisser espérer une certaine stabilisation économique à venir.

Sur les taux de référence à 10 ans, l'Allemand se tend de deux points de base à 1,38%, alors que le Français recule d'un pb à 2,03%, l'Italien chute de 11 pb à 4,41% et l'Espagnol plonge de 13 pb à 5,21%.

Se redressant de 45,4 en octobre à 46,2 le mois dernier, l'indice PMI final pour l'industrie manufacturière de la zone euro atteint un plus haut de huit mois, et signale donc que la contraction du secteur ralentit, selon les dernières données de Markit.

'La conjoncture pourrait être en passe de s'améliorer', commente Chris Williamson, chief economist à Markit, qui pointe une demande qui se redresse progressivement sur certains marchés à l'export tels que les Etats-Unis et l'Asie.

En Asie justement, l'indice PMI manufacturier chinois s'est repris en novembre, ressortant à 50,5 contre 49,5 en octobre. Il repasse donc au-dessus de la barre des 50, qui sépare contraction et expansion de l'activité, pour la première fois en 13 mois.

'Ce qu'il faut retenir est que la situation ne se dégrade pas davantage, ce qui est un facteur positif pour l'économie globale', estime Philippe Waechter, le directeur de la recherche économique chez Natixis Asset Management.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...