Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Paris et les marchés européens ouvrent en baisse

Marché : Paris et les marchés européens ouvrent en baisse

Paris et les marchés européens ouvrent en baisseParis et les marchés européens ouvrent en baisse

(Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en repli mercredi, la Réserve fédérale américaine ayant souligné la veille les risques que pose la crise de la dette en zone euro pour l'économie des Etats-Unis.

La Bourse de Paris a ouvert en recul de 0,73% (-22,56) à 3.056,16 points, tandis que l'indice paneuropéen Eurostoxx 50 cédait 0,59%.

A Francfort, le Dax abandonnait 0,49% et le FTSE londonien perdait 0,64%.

Faute de nouvelles mesures de soutien à l'issue de la réunion du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC), ce sont les difficultés européennes qui sont revenues sur le devant de la scène, à l'approche d'une émission obligataire italienne à valeur de test après le sommet de Bruxelles de la semaine dernière.

"La réunion du FOMC d'hier (mardi), tout en évoquant une amélioration de l'économie américaine, suggère que le principal risque pour la reprise est la crise de la dette européenne", relève Michael Hewson, analyste chez CMC Markets à Londres.

"Ce ton légèrement plus optimiste à propos de l'économie américaine ôte toute possibilité de nouvelles mesures de soutien à court terme, ce qui a fait grimper le dollar, et dans le même temps fait reculer les actions et l'euro alors que certains investisseurs espéraient une solution sous la forme d'un QE (assouplissement quantitatif, NDLR)."

Dans ce contexte, l'euro a touché en matinée un nouveau plus bas de 11 mois, non loin de 1,30 dollar, et pourrait accentuer son recul si des seuils baissiers, notamment vers 1,2980 dollar, sont franchis.

L'action Crédit agricole (+0,15%) devrait être particulièrement suivie. La banque présente ce mercredi le plan de réorganisation de ses activités de banque de financement et d'investissement (BFI) à l'occasion duquel devraient être annoncées des suppressions de postes, ont déclaré mardi à Reuters des sources syndicales.

L'euro a reculé à 1,3005 dollar sur la plate-forme EBS, un plus bas depuis le 12 janvier, et pourrait franchir le seuil des 1,30 dollar sur fond d'inquiétudes face à la crise budgétaire européenne et au risque d'abaissement de plusieurs notes souveraines de la région.

Contre la livre sterling, la monnaie unique est tombé à plus bas de neuf mois à 84,01 pence et contre le yen, elle a enregistré un plus bas de deux mois à 101,44 yens.

L'Italie doit émettre dans la matinée jusqu'à trois milliards d'euros de dette à cinq ans. Lors de la précédente émission de ce type en novembre, le rendement moyen avait atteint un nouveau record depuis la création de l'euro à 6,3%.

En matinée, le rendement du papier italien à cinq ans se tendait de 6,9 points de base, à 7,02%.

Le Brent se replie de 0,37% vers 08h25 GMT, les investisseurs prenant leurs bénéfices après une progression de plus de deux dollars la veille. La réunion à venir de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) incite également à la prudence, de même que les doutes sur les perspectives de croissance mondiale.

Jean Décotte pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...