Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Paris et les bourses européennes se retournent à la hausse

Marché : Paris et les bourses européennes se retournent à la hausse

Paris et les bourses européennes se retournent à la hausseParis et les bourses européennes se retournent à la hausse

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes, qui reculaient pendant la première heure et demie de transactions, se sont retournées à la hausse mercredi en milieu de matinée, avec les cycliques, dans l'espoir que les dirigeants européens trouveraient moyen de s'entendre sur des mesures pour faire face à la crise de la dette euro, malgré le "non" du Parlement slovaque au renforcement du FESF.

A Paris, vers 9h10 GMT, l'indice CAC 40 gagne 0,77% à 3.177,81 points, après avoir perdu plus de 1% dans les premiers échanges. L'indice a ainsi franchi une zone de résistance identifiée par les analystes graphiques autour des 3.130 points. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 prend 0,75% et l'EuroFirst 300 0,44%.

Les dirigeants des partis membres du gouvernement slovaque démissionnaire devaient rencontrer mercredi ceux du principal parti d'opposition, le Smer, afin de négocier un soutien au projet de renforcement du Fonds européen de stabilité financière (FESF), a annoncé un porte-parole du parti majoritaire.

La Grèce peut éviter la faillite si elle-même et les autres pays européens s'en tiennent à leur accord de réduction de la dette, a déclaré le président de la Banque centrale européenne (BCE) Jean-Claude Trichet.

L'euro a touché un plus haut de trois semaine vis-à-vis du dollar, la tendance s'étant également retournée dans l'espoir d'une solution à la crise. Vers 11h00, la devise européenne se traite à 1,3663/66 dollar contre 1,3647 la veille en fin de journée.

Les valeurs cycliques sont en tête des hausses, notamment les minières, portées par la hausse des cours des cours des métaux. L'indices de l'automobile gagne 2,4%, plus forte hausse sectorielle, et l'indice des produits de base 0,7%, alors que ces deux indices affichaient les plus fortes baisses en début de séance. L'indice bancaires est stable.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Gregory Schwartz

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...