Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Paris et les bourses européennes finissent dans le vert

Marché : Paris et les bourses européennes finissent dans le vert

Paris et les bourses européennes finissent dans le vertParis et les bourses européennes finissent dans le vert

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé la séance de vendredi en nette hausse, portées par la volonté affichée de la quasi-totalité des pays de l'Union européenne de faire preuve de plus de rigueur budgétaire.

Paris a fini en hausse de 2,48% (76,86 points) à 3.172,35 points. Sur la semaine, l'indice CAC 40 a avancé de 0,23%.

Francfort a gagné 1,91%, Milan 3,37% et l'indice des principales valeurs de la zone euro, l'EuroStoxx 50 2,38%. Londres a sous-performé (+0,83%), le Royaume Uni étant le seul pays de l'Union européenne à avoir rejeté l'accord européen.

Les pays de la zone euro ont entamé une vaste refondation qui, après signature d'un nouveau traité auquel seule la Grande-Bretagne a décidé de ne pas s'associer, doit les porter rapidement vers une plus grande intégration économique et budgétaire. Le nouveau "pacte" repose notamment sur un contrôle plus strict des budgets nationaux, ainsi que sur une réforme limitée du futur mécanisme européen de stabilité, qui sera épaulé par la BCE.

Le renforcement des ressources du FMI est l'un des principaux points de l'accord sur un nouveau traité intergouvernemental. La zone euro pourrait apporter à elle seule 150 des 200 milliards d'euros de prêts au Fonds monétaire international (FMI) prévus par l'accord, a dit la chancelière allemande Angela Merkel.

Ce regain de confiance des marchés a été renforcé par l'annonce d'une nouvelle remontée du moral des ménages américains début décembre, dernier signe d'une amélioration de la situation économique outre-Atlantique.

Les valeurs bancaires ont affiché les gains les plus importants, l'indice sectoriel européen des banques gagnant 2,56%. BNP Paribas, Crédit agricole et Société générale, qui avaient ouvert en nette baisse après l'abaissement de leurs notes de crédit par Moody's, ont pris respectivement 4,48%, 4,13% et 2,38%.

L'euro est en légère hausse autour de 1,3365 dollar, profitant des informations de Reuters selon lesquelles un nouveau véhicule d'investissement monté par la Chine pourrait fournir des financements aux pays de la zone euro en difficulté.

Une information de Reuters selon laquelle la Banque centrale européenne (BCE) serait prête à acheter des emprunts d'Etat à hauteur de 20 milliards d'euros par semaine, contribue à détendre les rendements des obligations de la zone euro.

Les Bunds allemands et les obligations du Trésor américain reculent nettement. Le rendement de l'emprunt allemand à 10 ans s'est tendu de 3 points de base à 2,14% tandis que celui de l'emprunt italien s'est détendu de 9 pdb à 6,77%. Celui des obligations belges est lui aussi en repli à 4,56%.

Les cours sont peu changés sur la séance, autour de 98 dollars le baril de brut et 108 dollars celui de Brent, les investisseurs affichant des signes de soulagement après l'accord européen et les informations d'une possible intervention de Pékin en soutien aux pays en difficulté de la zone euro.

Natalie Huet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...