Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Paris et les bourses européennes finissent dans le rouge

Marché : Paris et les bourses européennes finissent dans le rouge

Paris et les bourses européennes finissent dans le rougeParis et les bourses européennes finissent dans le rouge

PARIS (Reuters) -Les principales Bourses européennes ont terminé dans le rouge lundi, en réaction à la décision européenne de conditionner le déblocage d'une nouvelle aide à la Grèce à l'adoption d'un nouveau programme d'austérité.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a cédé 0,48% à 1.081,51, son plus bas niveau de clôture en trois mois.

A Paris, l'indice CAC 40 a terminé sur une baisse de 0,63%. (-24,08 points) à 3.799,66 points.

Les autres grandes places ont fini sur la même tendance, Londres cédant 0,38% à 5.693,39 points et Francfort résistant un peu mieux, en recul de 0,19% à 7.150,21 points.

L'indice PSI 20 du Portugal a fini en baisse de 2,02%, l'indice Ibex de l'Espagne en recul de 0,96% et l'indice FTSE MIB de l'Italie a perdu 2,01%.

Les valeurs bancaires ont accusé de lourdes pertes, l'indice sectoriel européen de S&P terminant en baisse de 0,91%. Les banques grecques ont de leur côté dévissé de plus de 4%.

La Commission européenne a confirmé l'envoi d'une mission technique en Grèce mardi, tandis que les ministres des Finances de la zone euro se sont donné jusqu'au début du mois de juillet pour prendre une décision sur un deuxième sauvetage, faute de quoi la Grèce ferait défaut sur sa dette souveraine dans les jours suivants.

"Un accord à court terme devrait permettre aux marchés de respirer un peu ", écrivent dans une note les analystes de MF Global. "Mais toute 'solution' pour la Grèce sera au mieux un remède temporaire, dans la mesure où ce problème est bien trop compliqué pour être réglé en quelques semaines".

De son côté, l'euro a effacé ses pertes de la matinée en se retournant à la hausse après l'annonce du relèvement des capacités de prêt du Fonds européen de stabilité financière (FESF) à 440 milliards d'euros.

Natalie Huet pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...