Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Paris encaisse sans dommage la perte de son triple a

Marché : Paris encaisse sans dommage la perte de son triple a

tradingsat

(CercleFinance.com) - Alors que Wall Street reste portes closes en raison d'un jour férié, la Bourse de Paris encaisse sans dommage la perte de son triple AAA chez Standard & Poor's. Vers 16h00, le CAC40 prend même 0,4% à 3208 points, tandis que le DAX avance de 0,3% et le FTSE de 0,1%.

Le marché parisien résiste assez bien à la dégradation de note par S&P, une nouvelle en fait largement anticipée. 'C'est une épée de Damoclès en moins', estime même un gérant parisien.

'La dégradation de la France est évidemment une mauvaise nouvelle, mais il ne faut pas en exagérer la portée en termes financiers et macroéconomiques', estime de son côté Jean-Christophe Caffet, économiste chez Natixis.

Les opérateurs relativisent aussi alors que cette décision n'est, pour l'heure, pas suivie par les deux autres grandes agences de notation Moody's et Fitch.

'La dégradation de l'Italie constitue peut-être un élément clé pour le futur', juge par contre Barclays Capital, soulignant que le pays est noté 'BBB+' par S&P, mais fait l'objet d'une surveillance négative de Fitch ('A+') et d'une perspective négative chez Moody's ('A2').

'En 2012, le sort de l'économie mondiale dépendra du succès des efforts que déploie l'Europe pour résoudre la crise de la dette et ses problèmes en matière de crédit', prévient Bob Doll, stratégiste en chef de la gestion actions fondamentale chez BlackRock.

De l'autre côté de l'Atlantique, l'actualité de la semaine s'annonce chargée, à l'exception de ce lundi, du fait de la fermeture de Wall Street pour 'Martin Luther King Jr. Day'.

Les publications de résultats vont s'accélérer cette semaine, avec en particulier des établissements financiers comme Citigroup, Goldman Sachs et Bank of America, mais aussi Intel, Microsoft ou encore General Electric.

Plus lourde perte sur le CAC40, Lafarge plonge de 2,5% à 28,4 euros alors que son concurrent suisse Holcim a fait état ce matin d'une 'faible demande pour les matériaux de construction'.

À l'inverse, LVMH (+2,2% à 116,3 euros) signe l'une des meilleures performances de l'indice, dans le sillage de Richemont après un chiffre d'affaires dynamique, en particulier en Asie.

Faiveley surperforme la tendance, avec un gain de 1,1% à 54,8 euros, soutenu par des réactions positives des analystes de HSBC et de Gilbert Dupont à l'acquisition de Graham White aux États-Unis.

Poncin Yachts grimpe de 7,8% à près de 1,7 euro, salué pour un chiffre d'affaires en croissance de 21%, 'une bonne performance bien que peu significatif à ce stade de la saison nautique', selon Gilbert Dupont.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...