Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Nouvelle chute des commandes auto en france sauf pour hyundai

Marché : Nouvelle chute des commandes auto en france sauf pour hyundai

Nouvelle chute des commandes auto en france sauf pour hyundaiNouvelle chute des commandes auto en france sauf pour hyundai

PARIS (Reuters) - Les commandes de voitures se sont dégradées en septembre en France, sauf pour le coréen Hyundai qui continue de tirer son épingle du jeu.

Les commandes automobiles ont chuté de 11% le mois dernier par rapport à septembre 2011, après une baisse de 8,5% pour les voitures et les utilitaires légers en août, écrit mardi la publication mensuelle spécialisée La Lettre VN Auto K7, en se fondant sur une enquête réalisée auprès de 34 groupes de distribution automobile.

"L'ambiance a été (...) beaucoup moins festive dans les concessions, à voir le baromètre des commandes VP dont l'aiguille plonge dangereusement vers l'avis de tempête", commente La Lettre VN, dont Reuters a obtenu une copie. "Conséquence naturelle de la chute des commandes, les stocks s'accumulent sur les parcs des concessions."

Au Mondial de l'automobile, qui a fermé ses portes dimanche, plusieurs constructeurs avaient revu en baisse leurs prévisions pour le marché français et européen en 2012 au vu de leurs prises de commandes depuis l'été. A cette occasion, le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) avait abaissé à -12% son hypothèse pour le marché français, alors qu'il l'attendait jusqu'à présent en baisse de 8 à 10%.

Selon les derniers chiffres publiés mardi par l'Association des constructeurs automobiles européens (Acea), les immatriculations de voitures neuves en Europe ont accusé une baisse de 10,8% en septembre, leur recul le plus marqué depuis douze mois.

La marque Renault, pour laquelle l'effet nouvelle Clio 4 ne se fera sentir qu'à partir d'octobre et dont les immatriculations en Europe ont chuté de 32,5%, reste également à la peine en terme de commandes en France (-30%).

Dacia, la marque low cost du groupe au losange, a vu pour sa part ses commandes retomber de 13% après un bond de 28% en août, malgré l'engouement dont les concessionnaires interrogés par la lettre font état pour le Lodgy, le monospace fabriqué au Maroc.

Côté PSA, la marque Peugeot (-2%) a été soutenue par la bonne performance de la 208 mais aussi par des remises importantes, explique la publication, tandis que chez Citroën (-8%), la gamme DS profite depuis août d'un effet "bonus écologique" lié à l'évolution du barème annoncée par le gouvernement.

Le coréen Hyundai, qui signe depuis plusieurs mois une progression spectaculaire dans l'Hexagone, a enregistré un bond de 40% de ses prises de commandes en septembre. Cette performance lui vaut de faire son entrée dans le Top 15 des marques suivies par la Lettre VN.

Selon la publication, le marasme qui frappe les généralistes touche aussi Ford (-44%), Opel (groupe General Motors (-15%), et gagne maintenant Volkswagen (-15%).

En revanche, Fiat a mieux résisté sur le mois avec une baisse limitée à 5% en prévision de la sortie de la grande soeur de la Fiat 500, la 500L, tandis que le japonais Toyota a tiré son épingle du jeu avec une hausse de 33% de ses commandes grâce à la petite Yaris hybride fabriquée dans le Nord de la France.

La morosité ambiante n'a pas épargné en revanche les constructeurs premium Audi (VW), Mercedes (Daimler) ou BMW, avec des reculs allant désormais de 2 à 10% pour le trio germanique.

Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...