Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Nouveau plan d'austérité et de soutien à l'économie en espagne

Marché : Nouveau plan d'austérité et de soutien à l'économie en espagne

tradingsat

par Sonya Dowsett et Nigel Davies

MADRID (Reuters) - Le gouvernement espagnol a annoncé vendredi de nouvelles mesures d'austérité ainsi qu'une diminution de la TVA sur l'achat de logements neufs, cherchant ainsi à trouver une solution à la crise en réduisant le déficit public tout en stimulant une croissance économique atone.

Ce plan de cinq milliards d'euros d'économies, que le gouvernement espère faire adopter par le parlement dès la semaine prochaine, vise à contrer les attaques des marchés financiers sur la dette espagnole, sans pour autant compromettre, par une rigueur trop marquée, les chances du Parti socialiste espagnol (PSOE) lors des élections législatives de novembre.

Parmi les mesures budgétaires annoncées, un projet de loi sur l'utilisation de médicaments génériques doit permettre d'économiser 2,4 milliards d'euros. Un recouvrement anticipé de l'impôt sur les grandes entreprises doit quant à lui rapporter 2,5 milliards.

"En aucune façon ceci ne conduira à des hausses d'impôts, seulement à des changements dans le calendrier fiscal", a plaidé le ministère de l'Economie dans un communiqué, alors que l'opposition qualifie les mesures de trucage comptable.

Quoique relativement limitées, les mesures d'austérité pourraient compenser un éventuel dépassement des objectifs de déficit des 17 régions autonomes du pays, un scénario qui inquiète les marchés autant que la capacité de Madrid à mettre de l'ordre dans ses finances publiques.

"Puisque que les perspectives de croissance sont en train d'être révisées à la baisse à travers la zone euro, et vu l'incertitude sur les marchés financiers, il n'est pas encore clair que ces mesures suffiront (à l'Espagne) pour se conformer à ses prévisions de déficit", a toutefois commenté Marco Valli, économiste chez UniCredit.

L'Espagne vise un déficit à 6% du PIB cette année, après l'avoir ramené à 9,2% du PIB en 2010 contre 11,1% en 2009.

Le rendement des emprunts espagnols à dix ans, qui a récemment dépassé 6% sur les craintes d'une extension de la crise de la dette, est en baisse depuis le rachat d'obligations espagnoles par la Banque centrale européenne (BCE) et évolue actuellement autour de 5%.

La TVA sur les achats de logements neufs sera provisoirement divisée par deux jusqu'à la fin de l'année, passant de 8% à 4%, pour tenter de stimuler un marché de l'immobilier très déprimé depuis la crise de 2008 et qui compte aujourd'hui près d'un million de logements invendus.

José Luis Rodriguez Zapatero annoncé la tenue d'élections législatives anticipées au 20 novembre prochain, soit quatre mois plus tôt que prévu, espérant profiter d'un recul du chômage à la faveur du tourisme estival. Mais le taux de chômage en Espagne, le plus élevé de l'Union européenne, reste supérieur à 20%.

Natalie Huet pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...