Bourse > Actualités > Points de marché > New York : Rebond laborieux à l'issue d'un trimestre de plomb

New York : Rebond laborieux à l'issue d'un trimestre de plomb

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street finit au plus haut, et c'est un heureux dénouement car New York nous a fait douter à la mi-séance, quand le Dow Jones ne gagnait plus que 0,45% et le Nasdaq +0,9%.

Mais les acheteurs ont fermement repris la main dans l'après-midi avec 2 heures de solide progression et au final un Dow Jones qui gagne 1,5% à 16.285, un S&P' qui prend 1,9% et le Nasdaq qui grimpe de +2,27% (il venait d'aligner 7 séances de repli consécutif).

Le 3ème trimestre demeurera cependant le pire qu'ait connu Wall Street depuis fin 2011 avec des pertes moyennes de -7,5% sur les indices US.

Le trimestre s'achève cependant sur une bonne nouvelle puisque le sénat américain a voté une extension du déficit budgétaire jusqu'au 11 décembre, ce qui va éviter un 'shutdown'.

Et donner aux 'politiques' des deux bords le temps de se livrer à un de leurs petits jeux préférés de menace et de chantage, avant de voter au dernier moment un compromis bancal qui permet aux Etats Unis de continuer de vivre au-dessus de ses moyens... et au crochets des acheteurs de T-Bonds (qui ne montrent de moins en moins empressés).

L'attention des opérateurs était focalisé en début d'après-midi sur la publication du rapport ADP: l'institut a recensé 200.000 créations d'emplois privés en septembre aux Etats-Unis, contre une hausse de 190.000 prévue par le consensus...mais le chiffre du mois d'août a été révisé de -4.000 à 186.000.

C'est donc l'indice PMI de Chicago qui a créé l'évènement avec un score de 48,7 contre 54,4 (contre 53 anticipé)... ce qui signifie que la production industrielle pourrait entrer en territoire de contraction au 4ème trimestre.

De quoi fournir à la FED une bonne excuse pour patienter jusqu'à mi-décembre avant d'entamer une impossible 'normalisation des taux' (plus le temps passe, plus les 'stats' US risquent d'être mauvaises et les profits des entreprises sous pression, rendant leur endettement potentiellement problématique).

Le Nasdaq été dopé par le rebond des 'biotechs/pharmas' avec Biomarin +8,8%, Allergan +7,8%, Alexion +5,9%, Biogen +5%, Vertex +4,3%.
Des rachats ont également profité à Cisco +2,4%, Facebook +3,7%, Avago +4,5%, NXP +5,8%, Seagate +7%.

Hors catégorie, Ralph Lauren s'envole +13,6% alors que le fondateur passe la main en faveur d'un ancien de chez 'GAP/Old Navy'.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...