Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Nette reprise des marchés européens, Alcatel-Lucent en vedette

Marché : Nette reprise des marchés européens, Alcatel-Lucent en vedette

Palais BrongniartPalais Brongniart

(Tradingsat.com) - Les marchés financiers se sont nettement repris lors de cette semaine, marquée par des événements qui semblaient pourtant peu propices aux actions européennes avec la dégradation de la France par Moody’s dans un premier temps, puis l’échec des discussions autour d’un accord en Grèce, lors d’une réunion de l’Eurogroupe. Malgré cela, les investisseurs ont exprimé un certain optimisme dans l’espoir d’une résolution du dossier grec dès lundi, où une décision sur une nouvelle tranche d’aide à la Grèce pourrait voir le jour. Selon Reuters, qui cite des sources du gouvernement hellène, les créanciers du pays se sont entendus sur des mesures de réduction de la dette à 130% du PIB d’ici à 2020. Les points en suspens pour parvenir à un accord ne porteraient plus désormais que sur environ 10 milliards d’euros.

La fin de semaine a cependant été plus calme en raison de la fermeture des marchés américains pour Thanksgiving, qui marque le début de la saison des achats de Noël aux États-Unis, une période traditionnellement favorable au secteur de la distribution.

Sur le plan macroéconomique, la publication des indices PMI Flash de Markit a montré que l’économie de l’Eurozone se contractait fortement, le secteur des services réalisant ses plus mauvaises performances depuis le début du 2ème semestre 2009. Cependant, l’Indice PMI Flash de l’industrie manufacturière dans s’est inscrit à 46,2 (45,4 en octobre), soit un plus haut de 8 mois, contre 45,6 attendu. En France, l’activité affiche son plus faible recul depuis 3 mois dans le secteur privé, la contraction ralentissant dans le secteur des services. L’indice PMI Flash de l’industrie manufacturière en France s’établit à 44,7 (43,7 en octobre et 44,1 attendu), un plus haut de 3 mois.

A la Bourse de Paris, le CAC 40 a achevé cette semaine sur une note résolument optimiste (+0,89% à 3528,8 euros à la clôture vendredi soir), portant ses gains à 5,6% sur 5 séances. En tête des plus fortes hausses hebdomadaires figure Vallourec (+13,2%), portée par des opinions d’analystes plus favorables. On soulignera aussi la performance d’Alcatel-Lucent (+12,9%), qui a brusquement décollé jeudi soir sur des rumeurs de discussions avancées avec la banque américaine Goldman Sachs en vue d’un financement bancaire qui serait garanti par des actifs. Autres belles performances à signaler, celles Renault (+12,3%), Société Générale (+11%), STMicroelectronics (+10,5%). Seule EADS (-1%) a reculé cette semaine en raison de crainte d’afflux de papier sur le marché dans le cadre de la restructuration du tour de table du géant aéronautique. Selon des informations du Handelsblatt, le groupe Daimler pourrait en effet être contraint de céder l’essentiel de sa participation sur le marché.

A retenir du côté des valeurs qui ne font pas partie de l’indice vedette, l’énorme rebond de Sequana (+40%), qui a profité d’une note très positive d’un broker de la place, Tradition Securities and Futures, qui a souligné l'effondrement excessif de la capitalisation boursière de l'entreprise, tombée en début de semaine à 150 millions d'euros, soit l'équivalent du montant levé lors de l’augmentation de capital de juillet 2012, ou encore 20% des fonds propres estimés fin 2012. Gros rebond également pour ST Dupont (+27%) qui a été soutenu par des achats spéculatifs en marge des résultats du groupe, publiés vendredi soir. Archos (+21%) et Artprice (+11,5%) ont également signé de copieux gains. A la baisse, citons PagesJaunes (-6,4%), Neovacs (-5,9%) ou encore Trigano (-1,6%).

Sur le Forex, l’euro a repris de belles couleurs face au dollar, à 1,2972$, aidé par les propos rassurants du ministre français des Finances Pierre Moscovici sur un accord prochain sur la dette grecque, tandis que les derniers emprunts obligataires en Espagne ont dépassé les attentes, selon les analystes. Enfin, le baril de pétrole restait ferme au dessus des 88$, tout comme l’once d’or, tout près de 1 750$.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...