Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : Une crise? Quelle crise?

Morning Briefing : Une crise? Quelle crise?

Les marchés reviennent doucement sur leurs niveaux de la fin aoûtLes marchés reviennent doucement sur leurs niveaux de la fin août

(Tradingsat.com) - Avec leur fulgurante remontée ces derniers jours, les indices boursiers semblent vouloir solder de tout compte les turbulences traversées depuis la mi-août. Même si on reste dans un contexte de grande fragilité.

Tendance

Encore du potentiel de hausse à prévoir à court terme. Le CAC40 est demandé en avant-marché à +22pts pour 4638 (Calls IGMarkets). Hier l'indice parisien a signé une des toutes meilleures séances de l'année, avec une progression de 3.5%, sa meilleure en tout cas depuis les journées de yoyo intenses de la fin de l'été. On est désormais revenu au-dessus des 4600 pts, au plus haut depuis le 21 août dernier.

Séance de hausse spectaculaire qui s'est accélérée avec l'ouverture de Wall Street, et belle clôture sur la place américaine avec +1.8% pour le S&P500, qui revient du côté des 2000 points à 1987 à la cloche, après une 4ème séance de hausse consécutive. Forte baisse de l'indice de volatilité VIX, qui termine sous les 20 points à 16.54, une première depuis 20 août dernier.

L'Asie emboîte le pas et avance, le Nikkei se fortifie au-dessus des 18000 points, +1.2% à 7h30.

L'euro s'affaiblit un peu face au dollar à 1.1182.

Catalyseurs

Le marché achète rapidement le fait que la FED va repousser toute initiative sur les taux à l'année 2016, désormais. On reste dans la tendance de court terme actuelle qui veut que toute mauvaise nouvelle va alimenter ce scénario et prolonger l'environnement actuel de taux plancher, et stimuler par défaut le marché actions.

Cela dit, la volatilité fondamentale et l'environnement instable seront le cadre sans doute d'inversions de tendance brutales, même si pour l'instant on devrait se stabiliser tranquillement en l'absence de statistique d'importance aussi bien côté européen que du côté américain.

A noter la hausse assez marquée du pétrole, avec une hausse du côté des 50 dollars pour le baril de Brent. Une tendance qui pourrait s'estomper alors que les traders de matières premières ont tendance à jouer les hydrocarbures à la baisse depuis quelques heures, anticipant un automne et un hiver cléments point de vue température pour le moment. Les prix du pétrole pourraient en souffrir à la marge.

Valeurs

Bouygues La filiale télécom fait le point sur ses perspectives, et confirme son objectif de rentabilité à deux ans, à savoir une marge d'Ebitda de 25% en 2017. A plus long terme, l'opérateur entrevoit une accélération à 35%. Bouygues Télécom pévoit 750 millions d'euros d'investissements annuels à long terme, et une croissance de 10% de son chiffre d'affaires réseaux à horizon 3 ans grâce à un gain de 2 millions de clients fixe et mobile. Enfin point de vue économies, le groupe va accélérer les programmes existants, et pousser le montant total de 300 à 400 millions d'euros sur la période 2013-2016.

Vinci Qatar Investment Authority lance la vente de 6.5 millions d'actions, soit 1.1% du capital

Vilmorin Le semencier à présenté des resultats annuels 2014-2015 en baisse, le bénéfice opérationnel chute quasiment de 30% sur un an à 100 millions d'euros, avec un chiffre d'affaires en hausse de 0.7%. La marge annuelle est de 8%, inférieure aux objectifs du groupe annoncés cet été. Vilmorin a été pénalisé par la conjoncture difficile en Russie et en Ukraine, la baisse des surfaces cultivables consacrées au maïs, e la mbaisse générale des matières premières agricoles.

Korian Le groupe de maisons de retraite a annoncé le placement de 3.7 millions d'actions nouvelles, dans une fourchette de prix de 31.83 euros à 33.2 euros, soit une décote moyenne de 7% par rapport au dernier cours de clotûre.

Bureau Veritas Le spécialiste de la certification annonce un plan de croissance pour générer 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires supplémentaires à horizon 2020, grace à des acquisitions ciblées et une amélioration de la rentabilité et de la trésorerie. Le groupe vise une croissance moyenne de 8 à 10% par an, dont 5 à 7% de croissance interne.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...