Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : Une bouffée d'oxygène avant Thanksgiving

Morning Briefing : Une bouffée d'oxygène avant Thanksgiving

Des marchés plutôt calme avant ThanksgivingDes marchés plutôt calme avant Thanksgiving

(Tradingsat.com) - Belle séance sur les marchés hier, et un CAC40 qui raccroche les 4900 points, avant une fin de semaine calme à priori pour cause de Thanksgiving.

Tendance

Le CAC40 est demandé en baisse de 8 points ce matin, à 4885 points. Hier belle remontée avec + 1.5%, et des volumes corrects à 3.6 milliards d'euros, encore une fois on va tenter de s'accrocher aux 4900 dès l'ouverture mais peu de chance d'aller plus loin, c'est Thanksgiving aux Etats Unis, pas de séance à Wall Street.

Donc pas beaucoup de tendance ni de volumes à attendre sauf surprise. Wall Street qui a donné le ton de cette fin de semaine calme, en terminant quasi-inchangée, avec un S&P500 en repli de -0.01%.

A noter que le Nikkei à Tokyo a terminé en hausse de 0.49%, mais loupe d’un cheveu les 20.000 points… 19992 au plus haut et 19944 en clôture.

L’euro est légèrement remonté au-dessus d’1.06 face au dollar, après un net passage en dessous hier, à 1.0567.

Catalyseurs

La bouffée d'oxygène est envoyée encore une fois par la BCE. Face à l'agitation des marchés, de la réapparition de la prime de risque géopolitique, la banque centrale européenne a donné de nouveaux signes importants. Avec déjà un des vice-présidents, Vitor Constancio, qui a assuré hier que les risques systémiques sur l'économie européenne était désormais sur un point bas.

Donc pas de menace sur la santé des prémisses de reprise au niveau européen, si la BCE poursuit sa politique, l'intensifie peut-être, les responsables de Francfort anticipent un retour d'un peu de croissance et d'inflation en cette fin d'année et au début du 1er trimestre 2016.

Par ailleurs quelques indiscrétions ont filtré sur les pistes de réflexion des gouverneurs, alors que la réunion qui doit fixer les nouvelles orientations de politique monétaire a lieu dans une semaine jour pour jour.

De source officieuse, on a appris hier que la BCE travaillait sur une extension des montant de rachats d’actifs au-delà des 60 milliards d’euros par mois, extension des rachats de la banque aux obligations émises par les municipalités et les collectivités territoriales, un modulation des taux de dépôt bancaires sur 2 niveaux, et retrait progressif des liquidités que les banques déposent auprès de la BCE.

Au-delà des aspects techniques, on voit que la banque centrale continue de faire preuve d'ingéniosité pour continuer à aider le marché, et en cela les investisseurs restent largement optimistes.

A noter un impact marqué sur les taux d'intérêts : le rendement des obligations françaises à 10 ans descend à 0.8%, celui de l’Allemagne sous 0.5% à 0.47%, et autour d’1,5% pour l’Espagne et l’Italie.

Valeurs

Renault Le titre a été sous pression hier, au sein d’un secteur automobile plutôt en hausse, et sur un CAC40 qui a gagné 1.5%. Le titre a perdu 0.77% et a même signé un plus bas à -3.3%. Le marché réagissait aux informations de l’agence allemande DUH révélait qu'un modèle précis de la nouvelle gamme espace, le 1,6 DCI, Diesel, avait un taux d’émission d’oxyde d'azote jusqu'à 25 fois supérieur au plafond autorisé par les normes européennes de motorisation en vigueur, les Euro6. Accusations réfutées par Renault dans la journée.

Total Le groupe a annoncé hier un nouveau très gros placement d’1,2 milliard de dollars, composé d’obligations et d’options de plusieurs types. Par ailleurs, HSBC a décidé de retirer le titre de sa liste de valeurs préférées "Top10 Europe"

Remy Cointreau Le groupe a publié un résultat opérationnel courant en baisse de 7.3% pour le premier semestre, à 107 millions d’euros, et confirme ses objectifs financiers pour l’année.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...