Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : Un peu de sérénité?

Morning Briefing : Un peu de sérénité?

Des marchés plutôt calmes, après avoir signé leur meilleure semaine de l'année.Des marchés plutôt calmes, après avoir signé leur meilleure semaine de l'année.

(Tradingsat.com) - Après avoir signé leur meilleure semaine de l’année, les marchés boursiers semblent revenir à un peu de calme. Le début de semaine s’annonce plutôt positif.

Tendance et catalyseurs

Le CAC40 est attendu sur une petite hausse, +23 points à 4.246 (Calls IGMarkets) Sur l'ensemble de la semaine écoulée on reprend 5,6% en cumulé, sur des volumes pas forcément extraordinaires, entre 3,5 et 4,5 milliards d'euros.

On n’est pas encore dans un marché de grande conviction, mais on a un peu fixé des supports et consolidé les niveaux. Wall Street de son côté signe également sa meilleure semaine de l'année, malgré une clôture inchangé vendredi pour le S&P500, le Dow Jones a gagné 2,6% en 5 séances, +2,8% pour le S&P500 et +3,8% pour le Nasdaq.

Et ce malgré la pression toujours intacte sur les cours du pétrole, des performances très décevantes dans le secteur de la distribution (les résultats moins bons qu'attendus de Wal-Mart ont laissé des traces de manière générale), et les dernières statistiques d'inflation, au plus haut depuis 4 ans et demi sur le mois de janvier +1.4%.

Mais Wall Street tient le coup, bénéficie de rachats à bon compte, mais aussi d'un minimum de conviction que le marché a été survendu. Bonne clôture à Tokyo également avec un Nikkei en hausse de 0,9%.

Le marché retrouve de la positivité mais surtout de la sérénité, avec une semaine qui s’ouvre qui sera certes ponctuée par des résultats d’entreprises et des statistiques, notamment américaines, mais le menu est moins copieux que les semaines précédentes, et en l’absence de grands rendez-vous de banques centrales, ça va permettre de retrouver un marché de tendance un peu plus calme, théoriquement.

On arrive même à résister à des cours du pétrole qui subissent un nouveau coup de pression, le baril de brut léger américain est juste au-dessus des 30 dollars.

Valeurs

Banques

HSBC a publié une perte inattendue sur le 4ème trimestre, à 858 millions de dollars, alors que le marché attendait un bénéfice d'1,5 milliard. Le groupe déplore sur la période une augmentation de ses frais de justice pour des dossiers de litiges, des coûts de restructuration et des dépréciations en hausse, notamment sur des activités au Brésil, et un ralentissement en Chine plus fort qu’attendu, alors que la banque veut y recentrer pas mal de ses activités.

Le plan de compétitivité annoncé l'été dernier pèse donc de tout son poids, puisque la banque avait annoncé une réduction des activités non-rentables, un redéploiement du côté des zones à forte croissance, particulièrement l’Asie et la Chine, et 25.000 suppressions de postes. La fin 2015 aura été plus compliquée que prévu pour HSBC.

Enfin à noter enquête du cabinet Coach sur l’ensemble du secteur bancaire, qui confirme les difficultés rencontrées depuis la fin de l’année dernière. Les activités de marché des 12 plus grandes banques du monde ont décru de 9% l'année dernière par rapport à 2014, à 69,9 milliards de dollars, alors qu’il y a 5 ans on était encore au-delà des 100 milliards. Une baisse marquée en raison des évolutions réglementaires et de politiques d'austérité au niveau mondial estime l'étude.

Suez Environnement

Citigroup abaisse son conseil de neutre a vendre, objectif de cours à 14,5 euros.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...