Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : Stress test !

Morning Briefing : Stress test !

Des marchés mondiaux toujours volatils et désorientés.Des marchés mondiaux toujours volatils et désorientés.

(Tradingsat.com) - Encore beaucoup de pression sur les marchés actions mondiaux et de la volatilité en attendant le rendu de décision de la FED jeudi soir. Le CAC40 se cherche des supports, avec les 4500 points en ligne de mire.

Tendance

Le CAC40 est demandé en hausse de 22 points à 4540 (Calls IG Markets), après 3 séances de baisse consécutives qui semble attirer l'indice parisien vers les 4500 points. Certains analystes prévoient même un retour du côté des plus bas de ces derniers semaines du côté des 4430 avant que le CAC40 puisse se stabiliser et tenter de rebondir, peut-être avec le rendu de décision de la FED s'il est jugé favorable par les marchés en définitive.

Mais avec encore 0.67% de baisse hier, et 3.17% en cumulé sur les 3 derniers jours, les signaux de tendance témoignent d'une faiblesse à court terme. le marché dérive un peu à l'aveuglette en attendant jeudi soir, avec des écarts assez forts (près de 100 points entre plus hauts et plus bas), et des volumes toujours faibles, sous les 3 milliards d'euros (2,8 milliards hier).

Donc de la prudence et de la nervosité, peu de soutien du côté de Wall Street avec un S&P500 qui a terminé en baisse de 0.41% hier soir, et un indice VIX, l'indice de volatilité, qui remonte un peu à 24.25 points. Autre facteur de nervosité, une nouvelle grosse phase de faiblesse du marché chinois, Shangai perd près de 5% en 2 jours, -2.8% à 7h25.

Le seul rayon de Soleil étant la Bourse de Tokyo, +0.9% à la même heure.

Catalyseurs

Quelques chiffres économiques de nature à faire bouger le marché, notamment l'inflation au Royaume-Uni pour août, qui pourrait encore faire grimper la Livre Sterling sur des anticipations de relèvement de taux de la Banque d'Angleterre, que les analystes entrevoient pour l'année prochaine.

On suivra aussi l'indice ZEW du sentiment économique en Allemagne pour le mois de septembre, d'autant que la pression est toujours à la hausse sur l'euro, bien calé sur 1.13 face au dollar.

Aux Etats Unis cet après-midi, pas mal d'indicateurs a prendre en compte pour anticiper la décision de la FED, notamment l'indice d'activité de la FED de New York, l'Empire State de septembre, les ventes de détail pour le mois d'août, puis la production industrielle et les stocks des entreprises pour juillet.

Valeurs

Banques

On assiste à une accumulation impressionnante de suppressions de postes dans le secteur bancaire européen ces dernières heures : Deutsche Bank va supprimer 23000 emplois, 25% de ses effectifs, via notamment la scission de son réseau Postbank, ainsi que des coupes dans les services technologiques. Autre gros plan de suppression chez l'Italien Unicredit,10000 postes au total, soit 7% des effectifs. Unicredit reste un mastodonte européen, 147000 employés dans 17pays, et ces suppressions vont toucher principalement l'Italie, l'Autriche et l'Allemagne, avec visiblement encore des doublons dans les activités juridiques et compliance. Le but est clairement d'alléger la structure et augmenter les profits, une logique qui va être commune à l'ensemble du secteur ces prochaines années.

Matières premières

Selon une étude de Morgan Stanley, on devrait aller vers une période prolongée de prix plancher sur le pétrole, avec un baril durablement installé entre 35 et 70 dollars pour plusieurs années, et des producteurs de minerai et autres matières premières obligés de maintenir leurs niveaux actuels de production malgré la baisse du dollar, en raison de la faiblesse de leurs propres monnaies.

Automobile

Avant l'ouverture des marchés, les professionnels européens du secteur publieront leurs chiffres d'immatriculations pour juillet-août.

Michelin

Le fabricant de pneus annonce pour l'Europe de l'Ouest une croissance de 5% du marché des véhicules légers depuis le début de l'année, mais la croissance en septembre devrait être de 15%, 8% en tenant compte du marché russe.

Airbus

L'avionneur ne constate pas pour l'instant de ralentissement marqué de ses commandes en Chine malgré les perspectives incertaines, et se dit satisfait du niveau actuel de l'Euro-Dollar.

ADP

Hausse de 3.5% du trafic passager en août.

Sanofi

Lancement d'une emprunt obligataire de 2 milliards d'euros en 3 tranches, 4, 6 et 10 ans.

Belle journée boursière à tous !

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...