Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : Phase de stress

Morning Briefing : Phase de stress

Les indices mondiaux sont à nouveau sous pression d'un éventuel Les indices mondiaux sont à nouveau sous pression d'un éventuel

(Tradingsat.com) - Entre craintes de "Brexit" alimentées par de récents sondages, et la réunion de la FED cette semaine, les marchés passent par une forte phase d’agitation.

Tendance et catalyseurs

Le CAC40 est demandé en baisse de 37 points, sous les 4.300 points à 4.269 (Calls IGMarkets), après une baisse assez violente vendredi (-2,24%), et des volumes qui s'étoffent à 3,4 milliards. L’indice parisien per 2,5% en cumulé sur l'ensemble de la semaine, et sort de la bande d'évolution de ces 3 derniers mois, les 4300-4500, avec une nette cassure.

Les indicateurs de stress de marché sont en nette hausse, avec le VIX américain qui repart sur les 17 points, bien parti pour rejoindre les plus haut du début d'année au-delà des 20. L’once d’or fin grimpe à 1.273 dollars, et touche un plus haut d'un mois, là aussi prêt à bondir vers 1290, ses plus hauts annuels.

Et puis la pression reste entière sur les taux d’intérêts, avec toujours la forte baisse des rendements de la dette allemande à 10 ans, désormais sous 0.02%. La dette française, elle, voit son taux augmenter, l’écart se creuse à 0.39%. A noter qu’on attend en plus une mise sur le marché de 5 à un peu plus de 6 milliards d'euros de bons du trésor cet après-midi.

Enfin c'est maintenant du côté des taux américains qu'on attend une vraie pression à la baisse, du côté d’1.6% sur les obligations à 10 ans, avec la réunion de politique monétaire de la FED qui commence demain et s’achèvera mercredi.

Et si plus personne ne mise sur un relèvement des taux, les commentaires seront scrupuleusement décortiqués, tant la fenêtre de tir de la FED désormais semble étroite, face à une économie américain qui s’améliore encore, mais de nombreux risques extérieurs et intérieurs encore évoqués.

Le marché reste compliqué, volatil et mal orienté, et joue pour l'instant un vrai stress en ce qui concerne un éventuel "Brexit". Les derniers sondages que retiennent les investisseurs font apparaître une légère marge en faveur du camp sortant, et les réactions vont être violentes à chaque nouvelle enquête. La livre Sterling est sous pression à 1,4 contre dollar, un plus bas de 2 mois.

Valeurs

Accor

HNA dément officiellement vouloir acheter des actions supplémentaires d'Accor, disant qu’aucune discussion sur d'éventuels rachats n’était à lordre du jour ni prévue.

SCOR

Le Crédit Suisse commence son suivi du titre avec une opinion à sous-performance, et un objectif de cours de 28 euros.

La Francaise de l’Energie

Le spécialiste français des gaz de mine pour la production électrique fait son entrée en bourse finalement aujourd’hui. Elle avait été repoussée de quelques jours. Finalement le prix d’introduction se situe dans le bas de la fourchette attendue à 27 euros, contre une fourchette de 27 à 35,5 euros.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...